Un bébé pour cette année : mets toutes les chances de ton côté ! (1)


Avoir un bébé dans l'année c'est ton rêve ! Seulement pour certains d'entre nous, voir enfin le test de grossesse virer au positif se fait attendre... ça ne prend pas... tu ne comprends pas pourquoi...

Que toi et ton conjoint soyez apparemment en bonne santé, que Mme soit sujette aux fausses couches ou que Monsieur aie des spermatozoïdes de piètre qualité : la grossesse ça se prépare en amont pour Monsieur comme pour Madame. (et oui Monsieur !)

De nombreux aspects, nécessaires à la création du petit être mais aussi à sa bonne santé et au bon déroulé de la grossesse et de l'accouchement, sont trop souvent négligés.

Je te le donne en mille : c'est pas en bouffant Mc Do 3 fois par semaine en alternance avec giga Tacos sauce gruyère et pizza que tu vas apporter à ton corps ce qu'il faut pour fabriquer le petit poussin !

Nombre d'entre nous ont la chance de n'avoir aucune difficulté à créer la grossesse. D'autres, au contraire, n'atteignent jamais ce but .

En dehors des lésions d'ordre fonctionnel ( imperméabilité des trompes utérines, maladies utérines ...) je te propose ici de mettre toutes les chances de ton côté pour que l'arrivée de junior ne soit plus un rêve mais une réalité.

Avant même la conception :

Sache que c'est avant même la conception qu'il faut préparer le corps de Madame et les spermatozoides de Monsieur à transmettre au futur bébé un patrimoine génétique de compét', pour qu'il soit en bonne santé et que le nid utérin soit également apte à l'accueillir.

Une chose importante à retenir en ce qui concerne la fertilité des 2 parents : l'importance de l'épigénétique.

L'épigénétique, ce sont les facteurs qui vont engendrer des modifications lors de la division cellulaire et faire que certains gènes vont s'exprimer ou pas. En gros : un tas de facteurs extérieurs qui vont influencer tes gènes et donc ta fertilité, et qui impliquent la façon dont tu vis : tabac, alcool, nutrition, stress etc ...

Pour les champions de la chimie : les processus épigénétiques empèchent l'expression des gènes en ajoutant à l'ADN un groupement méthyle qui mets le gène en "mode off". Et un taux de methylation bas constitue des perturbations des spermatozoides et un frein à la conception et à la grossesse.

Le statut nutritionnel et micro-nutritionnel des 2 parents a un impact capital. Traduction : il est hyper important d'avoir une alimentation riche en vitamines,minéraux,oligoéléments et acides gras essentiels.

En effet souvent on ne donne pas aux vitamines et minéraux tout le crédit qu'ils méritent au vue de leur importance dans le fonctionnement du corps.

Les vitamines, les minéraux c'est pas seulement pour avoir la patate ! Chacun d'entre eux a une liste de tâches à accomplir au sein de l'organisme longue comme le bras, et en l'occurrence ta fertilité (entre autres) en dépend.

​​

Comme tu le sais, ton corps n'est que réactions chimiques. Tout le temps, à chaque instant, des milliards de réactions chimiques s'effectuent dans ton organisme et lui permettent de fonctionner.

Les vitamines, minéraux, et oligo-éléments sont respectivement ce qu'on appelle des coenzyme et cofacteurs de ces réactions. Autrement dit : sans eux la réaction ne peut avoir lieu ou mal. Imaginons que la réaction chimique est une porte : ils seront la clé qui permettra de l'ouvrir, sans quoi, elle restera fermée ... En ce qui concerne l'importance des acides gras essentiels, je te renvoie vers l'article : " "Le gras c'est la vie" : c'est pas faux Karadoc, mais pas n'importe lequel !"

Mesure-tu toute leur importance maintenant ?

Tu vas me dire : si j'avais des carences , je le saurais : j'aurais des maladie graves ! Certes ... Seulement avant d'en arriver à avoir des pathologies lourdes, il se peut que certaines zones localisées de ton corps soient en "déplétion". Ce qui veut dire qu'elles manquent de certains micro nutriments et donc ça engendre des petits (ou des gros) dysfonctionnements.

En gros donc : si ton alimentation n'est pas suffisamment riche en micro nutriments, ton corps va y faire face, et faire avec ce que tu lui donnes, mais petit à petit, au fur et à mesure des années le manque léger mais chronique va se faire sentir et ça va commencer ....à merder. C'est valable pour la fertilité mais aussi pour n'importe quelle autre système de l'organisme.

2ème chose :

Si tu souhaites redonner à ton corps ce dont il a besoin et que ça profite au petit bout de chou, il faut t'y prendre au moins 3 mois avant la conception. Commencer à manger mieux seulement au début de la grossesse n'aura que peu d'impact sur junior, même si c'est quand même très bien et que ça aura essentiellement une influence sur le déroulé de la grossesse et de l'accouchement.

Le fœtus va essentiellement puiser dans l'utérus de maman et il faudra plusieurs mois pour le rendre riche à souhaits. Et nourrir un organe et/ou un organisme : ça prend au moins 3 mois...

(Un peu d'humour ... moi ça me fait rire !)

Que faire ?

Pour Monsieur :

Une fois n'est pas coutume : honneur aux hommes ! Monsieur, pour transmettre à ta descendance une génétique impeccable : on arrête de FUMER !

On tape souvent sur les mamans qui fument, mais messieurs, sachez que votre tabagisme c'est une catastrophe pour vos spermatozoïdes et pour les gènes que vous transmettez. En effets le tabac entraine une déplétion en vitamine C, nécessaire au bon fonctionnement de vos petits champions ! Le tabac du père avant la conception augmente également le risque de cancer de l'enfant.

Messieurs : l'iode, le zinc, le calcium le magnésium, les vitamines B et tous les anti-oxydants sont vos amis pour faire de vos spermatozoïdes des gagnants !

Les excès de fer sont à éviter ( viande rouge à gogo ...) Le fer est pro-oxydant et impacte la fabrication des spermatozoïdes

Pour Madame :

Madame , ton statut nutritionnel est également extrêmement important . Un manque d'iode peut être à l'origine d'une difficulté à être enceinte. De la même façon votre statut en sélénium et en zinc influencera la fécondité. L'ensemble des vitamines B seront également essentielles à la procréation.

Pour les deux :

Attention aux perturbateurs endocriniens dont l'impact sur la fertilité n'est plus à démontrer... Présents partout : dans l'eau, l'alimentation non bio, les contenants, les cosmétiques, ils dérèglent ton système hormonal

Maintenant que tu as bien saisi l'importance de tout ça, commence dés maintenant à mieux te nourrir en composant tes assiettes de façon saine et équilibrée. Laisse une grande place aux légumes frais de saison dans ton assiette, cuits mais aussi et surtout crus, car la cuisson détruit les vitamines. N'abuse pas de la viande, augmente ta consommation de poissons et de fruits de mer riche en iode, zinc et vitamines. Augmente également ta consommation de fruits frais de saison.

Mange des céréales complètes (pains complets, riz et pâtes complètes, céréales complètes) plus riches en micro-nutriments. Pense également aux légumineuses, riches en minéraux et oligo-éléments.

Ne te complémente pas sans conseils avisés d'un thérapeute, d'un médecin, d'un nutritionniste ou d'un pharmacien. Car la complémentation doit être judicieuse si elle est nécessaire. De trop nombreux laboratoires proposent des complexes où se trouvent parfois tous les micro-nutriments alors que certains interagissent négativement avec d'autres et ne sont pas à mélanger .... De plus des vitamines de synthèse ne te serait d'aucune utilité, ce sont les formes naturelles qui nous intéressent.

Élimine les perturbateurs endocriniens qui t'entourent : achète des cosmétiques bio ( cf l'article pourquoi tu devrais lire les étiquettes de tes cosmétiques), conserve ta nourriture dans des boites en verre et non en plastique et mange bio dans la mesure du possible

Si tu souhaites un bilan personnalisé pour optimiser ta fertilité, viens me voir en consultation pour un "bilan fertilité " ou un bilan de couple "fertilité Monsieur/Madame" . Tu pourras trouver les détails et tarifs de ces prestations dans l'encart "prestations individuelle", "les bilans".

Commence déjà à mieux manger et viens me voir !!

Bientôt la suite de cet article : un bébé pour 2018 : le début de grossesse.

#grossesse #fertilité

0 vue

TaNaturo

Manon Vitte Naturopathe Diplômée

Toul (54)

06 14 72 15 02

manon.vitte@yahoo.fr

Siret : 831 913 553 00010