La sève de bouleau : c'est now !! GO GO GO !!!

Mis à jour : avr. 8


Connais-tu la sève de bouleau ? Et sais-tu qu'elle se consomme à l'arrivée imminente du printemps pour ses nombreuses vertus ?

Alors bien sur, tu peux la trouver en magasin, et la payer une blinde ... mais honnêtement : rien ne vaut la sève de bouleau fraîchement récoltée pour pas un rond !! Parce que des bouleaux : y en a partout ! Et la simplicité de la méthode de prélèvement motive d'autant plus .

Ici je te propose donc la technique archi simple pour prélever toi-même ta sève, et faire ta cure... mais je vais aussi t'expliquer à quoi ça sert (quand même !)

Le bouleau :

Le betula pubescens (c'est son petit nom scientifique) est un arbre très courant et facilement reconnaissable, même si tu n'y pipes rien en phytologie.

En effet la couleur blanchie de son tronc ne laisse aucun doute. Peut-être en as-tu un dans ton jardin ? (ça c'est top !) Sinon , n'aies crainte ! Ouvre tes yeux et regarde autour de toi !Il y en a partout !

La sève bouleau :

On l'appelle aussi eau de bouleau. C'est le liquide transparent qui parcourt l'arbre , et monte jusqu'au sommet en cette période de fin février début mars, pour aller faire pousser les bourgeons.

Pour un arbre de bonne taille, des centaines de litres de sève montent.

Autant te dire qu'étant donné que le but initial de la sève est de faire développer rapidement les bourgeons à l'arrivée du printemps, celle -ci possède un énorme capital en micro-nutriments.

En effet, l'arbre déploie tout son potentiel pour croitre.

Attention , ne confond pas avec le jus de bouleau, élaboré à partir des feuilles de l'arbre.

Ses vertus :

Drainage :

La sève de bouleau est un draineur naturel : ce qui veut dire qu'elle va permettre un nettoyage des acides de l'organisme par la stimulations des organes émonctoires (organes d'élimination)

C'est un diurétique non irritant, qui à l'énorme avantage de ne pas trop éliminer les minéraux par voie urinaire.

Elle va donc avoir un effet positif sur les problèmes d'acide urique par exemple, de cholestérol ou encore les problèmes de peau...

Ainsi, elle va t'aider à passer le changement de saison et à vider les déchets accumulés pendant l'hiver ...

Elle est pas bien faite la nature quand même ?? Elle t'offre en temps et en heure, les substances dont ton organisme a besoin !

Reminéralisation / micronutrition

Sa composition unique et extrêmement riche en minéraux et oligo-éléments : calcium, magnésium, potassium, zinc, manganèse, fer , silice, phosphore, mais aussi de nombreux acides aminés permettent à ton organisme de faire le plein !

Et c'est pas tout ! Elle possède également des vitamines : A, E, D3, C, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, K1 .... Rien que ça !! Autant te dire qu'avec ça : c'est le power patate assuré !

Anti-rhumatismal :

La présence d'acide salicylique fait de la sève une substance efficace en accompagnement contre les rhumatismes.

Récolter la sève de bouleau soi-même :

C'est facile, mais il faut faire ça bien quand même !

On l'a dit : la bonne période c'est fin février début mars : le printemps va arriver et l'arbre fait monter la sève pour faire monter ses bourgeons... Donc avant : c'est trop tôt : il n'y aura pas de sève. quand les bourgeons de l'arbre sortent : c'est trop tard !!

Il ne faut donc pas se rater sur la date !

L'outillage :

De quoi percer : une perceuse et un forêt (à choisir en fonction du diamètre de ta paille)

Une paille en plastique rigide

Un tuyau en plastique souple

Un contenant : une bouteille en plastique ou mieux : un bidon ou un cubi

Une bache ou un sac plastique

Technique :

Choisis un beau bouleau avec un tronc assez large (au moins 25 cm de diamètre)

Perce un trou avec ton forêt à 80 cm de hauteur environ, d'une profondeur de 3 à 4 cm

Place ta paille dans le trou : elle doit parfaitement y tenir pour éviter la perte

(Tu dois déjà voir apparaître lentement les gouttes de sève)

Branche ton tuyau déjà relié au bidon, à la paille.

Protège ton bidon avec la bâche

Et voilà !!

Maintenant : patience ! La sève va s'ecouler lentement au goutte à goutte.

Reviens dans 24 heures : tu aura déjà obtenu 1 voire plusieurs litres de sève !

Lorsque tu as terminé ta récolte n'oublies pas de boucher le trou avec une cheville de bois du diamètre de ton forêt et un peu d'argile pour colmater d'éventuelles fuites. Sans ça l'arbre continuera à se vider de sa sève.

Conserver la sève :

Elle se garde au frigo en bouteille pendant quelques jours. Au bout de quelques jours, la couleur translucide peut commencer à se troubler.

Tu peux y mettre un clou de girofle pour éviter qu'elle ne tourne.

Tu peux également la congeler.

Aussi, la saison avançant la sève fraichement récoltée va changer de couleur et de goût, elle sera plus trouble et avec un goût plus marqué.

La cure :

Bois chaque matin à jeun un verre de 20 cl de sève durant 3 semaines. Ainsi, environ 5 litres de sève suffiront à faire ta cure (grosso merdo)

Durant cette période, veille à encrasser ton corps au minimum en mangeant sainement et en évitant tout excès.

Contre indication :

Cette cure n'est contre indiquée qu'en cas d'allergie à l'aspirine ( à cause de la présence d'acide salicylique)

Comme on me l'a très justement fait remarquer recemment, la prudence et l'avis médical sont de mise pour les personnes sous anticoagulants, ou présentant des troubles cardiaques ou rénaux.

Cette cure de printemps te fera le plus grand bien !

Pour faire un bilan de vitalité et choisir la cure détox qui te sera la plus adaptée, n'hésite pas à prendre rendez-vous pour une consultation !!


A bientôt sur TaNaturo.com


#detox #printemps


Cet article t'a plu ? N'hésite pas à le partager en cliquant sur les icônes des réseaux sociaux ci dessous !

TaNaturo

Manon Vitte Naturopathe Diplômée

Toul (54)

06 14 72 15 02

manon.vitte@yahoo.fr

Siret : 831 913 553 00010