Soulager les tendinites naturellement

Mis à jour : juin 5



De nos jours, les personnes souffrant de tendinites sont nombreuses, qu'elles se situent aux épaules (les plus fréquentes), aux coudes, aux poignets, aux genoux, aux chevilles, aux hanches ou aux pieds.

On a tendance à penser que les douleurs tendineuses ne proviennent que de mouvements répétés qui provoquent l'inflammation de la zone. Mais ça n'est pas la seule cause !

Comme tu t'en doutes, en naturopathie, on utilise tout ce que la nature met à notre disposition pour lutter contre les tendinites !

C'est vicieux une tendinite ! Si tu ne la soignes pas correctement, elle ne disparaîtra jamais complètement et reviendra régulièrement te faire des petits coucous, à ton grand désespoir !

Pour t'en sortir définitivement, il va falloir activer les processus d'auto-guérison de ton corps !

Découvrons plutôt


Mais au fait, c'est quoi exactement une tendinite ?

Une tendinite est une inflammation du tendon. Jusque là, rien de neuf sous le soleil....

Le tendon est un tissu fibreux, comme une solide bandelette, qui relie un muscle à un os (à ne pas confondre avec un ligament qui relie 2 os entre eux)

A chaque mouvement, l'articulation, le muscle, mais aussi le tendon sont sollicités. Lors de mouvements inadéquats, répétés souvent, dans de mauvaises conditions, le corps, et plus précisément le tendon, peut répondre par une inflammation qui se traduira par une douleur omniprésente, mais particulièrement à la sollicitation de l'articulation, avec plus ou moins un gonflement de la zone.



La tendinite est une affection extrêmement fréquente. Mais lorsqu'elle a tendance à se chroniciser, on parle maintenant de tendinopathie : le tendon perd en qualité et se dégrade sur le long terme, il ne s'agit plus là que d'une simple inflammation.


Certaines tendinites sont dites calcifiantes car marquées par la présence de cristaux de sels de calcium, créant de l'inflammation. C'est souvent le cas au niveau de l'épaule par exemple.



Avec ou sans calcification, la tendinite fait partie de ce qu'on appelle les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS), devenus de plus en plus fréquents à notre époque.

On connait tous quelqu'un souffrant des épaules, des poignets, des coudes ou des genoux : encore un mal que nous subissons sans tenter d'en comprendre les véritables causes.


Les causes de la tendinite

Ce que te dira la médecine allopathique à propos de la tendinite, c'est qu'elle est causée par les gestes répétitifs, qu'ils soient professionnels ou sportifs. Et ça n'est pas faux !

Seulement, il serait de bon ton de se demander si ce genre d'affection n’apparaît pas sur un terrain particulier, qui en aura favorisé la survenue.

Une fois de plus : le terrain est tout ! Le terrain fera que tu développeras telle ou telle affection ou non.

Les mouvements répétés sont, certes, déclencheurs, mais ils n'expliquent pas tout et surtout ils ne justifient pas pourquoi tout le monde ne développe pas de problème tendineux sur un poste de travail donné par exemple.

Les facteurs favorisants sont nombreux. Peut-être n'en présentes-tu que quelques-uns... ou tous. Mais ce sont eux qui participent à l'élaboration de ton terrain et font le terreau des tendinopathies.

Ainsi, le manque d'échauffement ou d'étirement avant et après le sport peut être pointé du doigt, mais il ne s'agit encore là que de causes mécaniques.

L'âge peut aussi jouer dans la balance... On comprend aisément qu'à 50 ans on a pas les mêmes tendons qu'à 20... Encore que si on vit selon les principes naturopathiques, on peut avoir encore de supers tendons à 60 balais ! Haha !

Les problèmes dentaires peuvent aussi être en lien avec les tendinopathies, mais plus dans un ralentissement de la guérison, que dans un véritable déclenchement.

La déshydratation peut elle aussi favoriser la fragilité des tendons.

Enfin il y a un aspect cher à notre cœur, à nous les naturos, qui est trop peu souvent pris en compte dans la gestion de la chronicité des problèmes tendineux : il s'agit de l'équilibre acido-basique. En effet, une balance acido-basique déséquilibrée fera le nid de ta tendinite à coup sûr !


Mais maintenant qu'elle est là cette satanée tendinite : comment faire pour s'en débarrasser sans avaler des boîtes et des boîtes d'anti-inflammatoires ??


Soulager naturellement la tendinite :

Activité physique et repos :

La première chose à faire lorsqu'on souffre des tendons : c'est de mettre l'articulation au repos ! Un vrai repos ! Et suffisamment longtemps !! Pas juste quelques jours, et puis "oh ça à l'air d'aller mieux !"... Alors je sollicite à nouveau mon tendon pas guéri et hop je replonge !

C'est ce que font beaucoup de gens.

Si tu veux t'en débarrasser de ta tendinite : tu dois te reposer ! Sinon c'est l'échec avec certitude.

Aussi, tu dois garder en tête que si tu as déclenché une tendinite c'est peut-être aussi parce que tu as abusé et que tu as sur-sollicité ton tendon ! Aussi sportif et healthy sois-tu, ton corps a ses limites aussi !

Lorsque tu pourras à nouveau te servir de ton articulation à plein régime, ne le fais pas en sur-régime !

De même, l'amélioration et la correction, au besoin, du geste technique pour le sportif doit être envisagée, afin de préserver ton capital tendineux. (avoir avec ton coach !!)

Dans la même idée, l'adaptation du poste de travail et la correction des postures doit l'être également pour les tendinopathies liées à l'activité professionnelle. (les ergonomes sont là pour ça, dans les grandes entreprises !)

L'utilisation d'orthèses peut parfois être nécessaire afin d'immobiliser l'articulation, sur prescription médicale





Hydratation :


On l'a dit plus haut, la déshydratation est une cause bien connue de problèmes articulaires et tendineux. Cette déshydratation, est insidieuse, modérée et chronique.

Tu ne t'en rends même pas compte car tu bois de l'eau tous les jours, mais en bois-tu suffisamment ? Es-tu bien certain de franchir le fameux cap des 1,5 litre par jour ? (ce qui est clairement un minimum)

Le manque d'eau est dévastateur au niveau cellulaire et tissulaire, car l'échange entre les cellules est moins bon, et les déchets de l'organisme sont moins bien évacués. Du coup, ils auront tendance à se stocker là où ils le peuvent... Et ton tendon .... c'est une zone parfaite, non ?

Tu l'as compris : que ce soit en prévention ou en curatif, veiller à une bonne hydratation est primordial pour ton confort ostéo-articulaire et tendineux.

N'oublie pas également que boire du soda, du jus, de l'alcool, du thé, du café, de la tisane : ça n'est pas la même chose que de boire de l'eau ! Ça ne compte pas ! C'est en plus, si tu veux, mais ça ne remplace pas l'apport en eau nécessaire à ton organisme.

Pour tout savoir sur la déshydratation modérée chronique et ses effets ravageurs sur ton corps à long terme, voici un article qui en parle :

T'es déshydraté sans le savoir... si, si !!!


Équilibre acido-basique :


Alors voilà le gros morceau dont la médecine allopathique ne tient pas assez compte à mon goût : l'équilibre acido-basique et la gestion des excès d'acidité tissulaire.

Mais de quoi parle t-on exactement ?

Il s'agit d'une sorte de balance de l’organisme qui permet de réguler le pH de celui-ci, afin de maintenir l’homéostasie.

Attention de ne pas tout confondre, on parle bien ici des tissus et non du sang (même s'il y a bien entendu une corrélation entre les 2), et d'une acidité modérée et chronique, et non d'une acidose sanguine massive qui entraînerait la mort. Ça n'est pas la même chose.


Au quotidien, ton organisme met tout en œuvre pour maintenir le pH de ton sang dans une fourchette très étroite, comprise entre 7,38 et 7,42. Toute variation au delà de cette fourchette entraînerait des conséquences catastrophiques pour ta petite personne : à savoir un risque de décès ! (c'est pas rien quand même...)

Donc, ton corps, en bon soldat qu'il est, compense chaque jour les potentielles variations du pH sanguin en déclenchant plusieurs processus : les systèmes tampons, la respiration, la fonction rénale, la sudation de la peau. Chacune de ces fonctions permet, à son niveau, de contrebalancer les excès d'acidité.

D'ailleurs, vois-tu ici, le lien étroit entre la gestion de l'acidité du corps et l'hydratation dont nous venons de parler plus haut ?

Les systèmes de régulations de l'acidité sont directement liés à l'eau dans ton organisme (fonction rénale, transpiration etc...)

Une acidité trop importante, couplée à une déshydratation, entraînera le stockage des déchets acides au sein des tissus conjonctifs... Et je te le donne en mille : ton tendon c'est .... un tissu conjonctif bien évidemment ! Zone de choix donc, pour le stockage des déchets non évacués par ton corps !

Je te laisse deviner ce que font tous ces petits acides qui se promènent dans tes tendons...

Par la même, les calcifications sont également dus à cette mauvaise balance acido-basique. En effet pour compenser l'acidité tissulaire, le corps va aller piocher des ions basiques où il le peut (c'est à dire dans les os, les cheveux, les dents, les ongles). Ces ions calciques remis en circulation dans un but de compensation de l'acidité peuvent se cristalliser au niveau des articulations et des tendons : et voilà tes calcifications apparues.


En prévention comme en curatif : veiller à une bonne gestion de l'acidité tissulaire est essentiel à la santé de tes tendons.

Pour savoir comment gérer ta balance acido-basique :

Gérer les excès d'acidité tissulaire


Alimentation :


Là aussi une bonne gestion alimentaire est primordiale, tant pour équilibrer ta balance acido basique (grâce à l'indice Pral, tu trouveras toutes les réponses dans l'article cité ci-dessus) que pour y intégrer des éléments qui, consommés quotidiennement, lutteront activement contre l'inflammation mise en cause dans les débuts de la tendinite.

Pour connaître les clés d'une alimentation anti-inflammatoire : tu peux lire cet article qui y est consacré :

Les clés de l'alimentation anti-inflammatoire


Micro nutrition :


Lorsque tu as une tendinite : ton tendon s'est abîmé. Donc quoi de mieux que de donner à ton corps de quoi refabriquer du bon tendon de qualité !! Le tissu conjonctif tendineux est essentiellement composé de collagène. Alors allons-y ! Donnons à ton corps de quoi refaire du bon collagène ! Pas du collagène de merde ! Haha ! En plus, tu verras aussi le résultat sur la qualité de ta peau !


Les acides aminés :

Les acides aminés (les éléments constituants les protéines) nécessaires à une bonne production de collagène sont la glycine, l'arginine, la lysine et la proline.

Ainsi, les œufs, la viande, les asperges, les épinards, le chou, mais aussi la spiruline et les produits laitiers contiennent ces acides aminés en bonne quantité.

En ce qui concerne les produits laitiers et la viande, il va sans dire qu'il faut en faire une consommation modérée, compte tenu des inconvénients qu'ils peuvent présenter pour la santé. Tout n'est qu'une question d'équilibre, rien n'est tout noir ou tout blanc !


Les vitamine A, E et C :

Tu les trouveras dans les aliments ci dessous. En pleine crise de tendinite, il peut même être judicieux de faire une petite cure de multivitamines de 3 semaines, histoire de booster un peu tout ça !





Les minéraux et oligo-éléments :

Le zinc, le soufre et la silice seront des allés de choix pour une synthèse de collagène de qualité optimale !


Tu trouveras du soufre dans essentiellement dans les aliments contenant des protéines comme la viande, le poisson, les œufs, les légumineuses et les céréales, mais aussi dans les alliacées comme l'ail, l'oignon, l'échalote, le poireau, et les choux.


Tu trouveras également de la silice, dans l'avoine, le blé complet, l'orge, les haricots blancs et verts, les lentilles, les champignons, les noix les amandes etc...


Les omega 3 :

Les acides gras poly-insaturés de type omega 3 favoriseront une action anti-inflammatoire et participeront ainsi à lutter contre ta tendinite.



Phytothérapie :

Pourquoi ne pas s'aider des plantes également ? Elles sont plusieurs à aider à la reminéralisation de l'organisme et ainsi à une synthèse de collagène optimale couplée à une action anti-inflammatoire.



Clique sur chaque plante pour la découvrir

L'ortie

La prêle

L'harpagophytum

Le cassis

Le curcuma

Le gingembre


Aromathérapie :

Les huiles essentielles peuvent également être d'un grand secours, particulièrement en massage au niveau local.



Clique sur chaque huile essentielle pour la découvrir :

Huile essentielle de gaulthérie couchée

Huile essentielle d'eucalyptus citronné

Huile essentielle de menthe poivrée


Macérat huileux :

Macérat huileux d'arnica


Utilisation de l'eau, du chaud et du froid :

Les personnes dont la tendinopathie s'est chronicisée peuvent sans nul doute faire une cure thermale complète pour se soulager. Sans aller jusque là, l'utilisation de l'eau, du chaud et du froid par voie externe pourront montrer leurs bienfaits.


L'eau froide et glace:


L'utilisation de l'eau froide et même de la glace ( sans que la glace ne soit en contact direct avec la peau) peut être intéressante en début de crise pour anesthésier la douleur et aider au dégonflement.


L'eau chaude :

Dans les suites, il convient d'utiliser plutôt l'eau chaude, quand l'inflammation a diminué mais que le tendon n'est pas encore apte à reprendre du service.


Voilà ! Si avec tout ça tu n'arrives pas à te débarrasser de ta tendinite : c'est que tu le fais exprès !


Si tu souhaites un protocole qui te sera individualisé : n'oublie pas que je peux t'accompagner et que je consulte en cabinet et en ligne !

Prendre rendez-vous


Cet article t'a plu ? N'hésite pas à y mettre un petit ♥ ( en bas à droite) et à le partager en cliquant sur les icônes des réseaux sociaux ci dessous !


A bientôt sur TaNaturo.com


#tendinite #troublesmusculosquelettiques #tendons #douleurs

0 vue

TaNaturo

Manon Vitte Naturopathe Diplômée

Toul (54)

06 14 72 15 02

manon.vitte@yahoo.fr

Siret : 831 913 553 00010