La cure détox : pourquoi, comment et surtout .... comment ça marche ?

Mis à jour : avr. 8


Ahhhh ! La détox .... la fameuse !!! Celle qu'on lit en gros titre des "femme actuelle" et autre "Marie-claire" . Elle est tendance, la bougresse ! Elle fait couler beaucoup d'encre !

On entend tout et n'importe quoi à son sujet, et surtout, on est obligé de croire les auteurs sur parole, étant donné qu'on ne comprends pas comment ça peut fonctionner ... 

Boire un jus vert pour se détoxifier ? ... mouais ... boire du thé vert pour se détoxifier ??? mmouais mmouais... s'ils le disent ! 

Ici je te propose de tout t'expliquer ! Plus de secrets, plus de mystères autour de la détox... tu vas enfin comprendre comment ça marche dans ton corps et de ce fait : l'adopter une ou plusieurs fois par an ... En plus ça tombe bien : la période s'y prête ! Elle est pas belle la vie ??

Le principe de détoxication dans l'organisme : 

Première mise au point : sache que chaque jour, ton corps fait sa détoxication ... tout seul hein .... encore heureux ! Sinon on ne ferait pas de vieux os ! 

Mais au fait ? C'est quoi la détoxication ?

C'est le processus selon lequel, ton corps transforme les déchets pour pouvoir les éliminer par divers moyens.

Des déchets venus de l'extérieur : les toxiQUES, les xénobiotiques (dans le jargon incompréhensible de naturo) par exemple : les polluants, les médicaments, les perturbateurs endocriniens, les additifs alimentaires etc etc ...

Et des déchets métaboliques issus de ton propre fonctionnement, les toxINES : par exemple le dioxyde de carbone issu de ta respiration cellulaire. 

Parce que oui : lorsque ton corps fonctionne, il fait du déchet ! Au mettre titre qu'une voiture qui roule fait de la fumée d'échappement par exemple, et ça c'est normal . 

Donc on l'a dit : ton corps procède chaque jour à un "nettoyage" pour "vider les poubelles" grâce à plusieurs organes : le foie (c'est un peu le boss de la gestion des déchets) les reins, les intestins, les poumons et la peau. 

Chacun de ces organes sus-cités participe, à sa manière, au tri et à l'élimination des déchets dans ton corps. 

Le foie :

C'est le roi du tri et de la transformation des déchets (entre autres fonctions) ! Il va transformer en 2 étapes les déchets qui ne peuvent pas être éliminés tels quels. 

Mais pourquoi ne sont-ils pas éliminés tels quels d'ailleurs ? Je t'explique ... 

Si les déchets sont HYDROsolubles (c'est à dire qu'ils peuvent se dissoudre dans l'eau) ils vont pouvoir être éliminés par l'urine (qui est une solution aqueuse) ou la transpiration . 

Si les déchets sont LIPOsolubles (c'est à dire qu'ils peuvent se dissoudre dans le gras, et c'est le cas de nombreux déchets) ils vont devoir passer par la case "foie". Là, ils vont être transformés en déchets HYDROsolubles pour être évacués principalement par la sécrétion de bile qui se déversera dans les intestins, mais aussi par l'urine et la transpiration. 

Pour en savoir plus sur le foie , je t'invite à lire cet article : 

" Et toi ? Comment va ton foie ? "

Donc tu l'as compris : le foie c'est l'organe clé de la détox . S'il fait bien son job : les poubelles seront sorties en temps et en heure, pour que les autres émonctoires (intestins, reins, poumons, et peau ) les évacuent vers l'extérieur du corps tels des éboueurs. ( rooohh ! ça rime en plus ...)

Voyons plus en détails ces autres organes : 

Les intestins : 

Les intestins constituent un émonctoire "principal" . Ils évacuent les déchets par les selles. Dans ton popo : les éléments non digestibles de ton alimentation (comme les fibres) mais aussi les déchets de l'organisme arrivés là par la bile . La bile est sécrétée par ton foie, et contient beaucoup de déchets qu'il a traité. (La bile a aussi d'autres rôle, mais là n'est pas le sujet aujourd'hui)

Les reins : 

Un émonctoire très important également qui filtre directement le sang. Les déchets hydrosolubles peuvent donc être traités par lui sans passer chez monsieur foie. Tes reins évacuent de nombreux acides. 

Les poumons :  

Tes poumons aussi participent à évacuer les déchets ! A chaque expiration, ils relarguent des acides volatiles, en particulier le dioxyde de carbone. Ce processus permet de préserver l’organisme de l’acidose sanguine. Tu comprends donc tout l’intérêt d’une respiration profonde et efficace ! 

La peau : 

La peau constitue un émonctoire considéré comme secondaire mais elle a malgré tout une grande importance et ses petites particularités. 

Pourquoi donc ? Parce qu’elle permet d’évacuer des déchets de 2 façons différentes. 

- Grâce aux glandes sudoripares (qui produisent la sueur) la peau se chargera d’évacuer des déchets Hydrosolubles.

- Grâce aux glandes sébacées (qui produisent le sébum : la graisse de la peau) elle peut évacuer des déchets liposolubles. 

Un émonctoire secondaire, certes, mais finalement assez complet puisque la peau peut évacuer les 2 types de déchets. 

Voilà donc le principe : un organisme qui fonctionne, qui produit du déchet et un système de «nettoyage» avec des organes dédiés (les émonctoires) , qui les évacuent au quotidien... 

Tout va bien dans le meilleur des mondes, mais du coup : on se demande bien pourquoi on devrait faire une quelconque cure detox, étant donné que le système fonctionne tous les jours... Attends ça va venir! 

Pourquoi faire une cure detox 

Le problème de ce système réside dans plusieurs éléments : 

Déjà, il est fait pour faire du nettoyage en quantité raisonnable. Et compte tenue de notre mode de vie occidental, les poubelles sont bien souvent archi-pleines : pollutions, tabac, alcool, additifs alimentaires, pesticides, médicaments, perturbateurs endocriniens et autres produits chimiques utilisés quotidiennement sur toute une vie engorgent sacrément ton organisme, sans compter les déchets métaboliques en excès engendrés par le stress etc ... Parce que oui, quand tu stresses, tu produits plus de déchets. 

Pour en savoir plus sur le sujet je te conseille de lire cet article : 

« Le stress, fléau du XXIeme siècle »

Deuxièmement, pour que le système fonctionne bien : il nécessite un grand nombre de co-enzymes et co-facteurs.

Kezako ? Pour la plupart des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments et quelques acides aminés qui (entre autres fonctions dans l’organisme) servent à déclencher les réactions de transformation des déchets par le foie. Sans eux : pas de transformation possible. 

Autre point important : entre les 2 étapes de transformation, on obtient un déchet intermédiaire, qui est bien souvent plus toxique que la 1ere version du déchet, et fort oxydant. Donc ces vitamines, minéraux , oligo-éléments et acides aminés auront pour certains une fonction anti-oxydante pour contrer la toxicité de ces déchets intermédiaires en attendant qu’ils passent la 2eme étape de transformation.

Donc tu l’as compris : si tu manques de ces éléments essentiels : difficile pour ton foie de faire le boulot comme il faut, avec pour effet : des déchets qui « s’amoncellent » et se cachent à droite, à gauche de l’organisme.

Toujours pareil : compte tenu de l’appauvrissement des sols de culture, et de la mauvaise qualité d’alimentation de la plupart d’entre nous, difficile pour ton corps d’obtenir la quantité quotidienne de co-enzymes et co-facteurs nécessaires au fonctionnement de tout ce bazar. 

Un autre élément mérite d’être signalé : c’est la qualité et la quantité de sommeil. Sache que c’est la nuit que ton corps (ton foie et tous ses autres copains émonctoires) bossent d’arrache-pied pour effectuer une grosse part de ce nettoyage. Donc, qui dit manque de sommeil, dit mauvaise élimination des déchets. 

Ça en fait des raisons de faire le grand ménage de printemps ! (Ou d’automne)

C’est comme à la maison : au quotidien on fait son petit ménage de surface, mais de temps en temps on vide les placards pour tout nettoyer de fond en comble. 

Que se passe t-il si les déchets s’amoncellent, si les organes émonctoires ne sont pas suffisamment stimulés? 

S’il y a beaucoup de déchets à traiter, trop ... et que ton foie malgré toute la bonne volonté du monde n’arrive pas à venir à bout chaque jour de son travail : les déchets s’accumulent, et c’est la file d’attente devant l’usine de traitement des déchets du corps... 

Seulement ton corps va tenter de trouver des moyens de les évacuer quand même... 

Du coup il va utiliser des voies secondaires. 

C’est comme quand c’est l’embouteillage sur l’autoroute des vacances ! On prend la nationale ! C’est la même idée. 

C’est à ce moment là que peuvent apparaître (ce n’est qu’un exemple) les problèmes d’acné ( car le corps va diriger les déchets liposolubles à évacuer vers les glandes sébacées) ou les problèmes de toux ou d’encombrement pulmonaire permanent (le corps va créer du mucus pour sortir les déchets à tout prix) ou le nez qui coule constamment (pour les mêmes raisons) , ou la langue chargée d’une couche épaisse, la mauvaise haleine etc, etc ... 

Ça se sont des signes qu’il est temps de faire un bon nettoyage ! 

De la même façon, peut-être que le problème ne vient pas du foie lui même, mais de ces copains émonctoires qui galèrent : si tu ne bois pas assez : tes reins ne pourront jamais évacuer les déchets comme il se doit ! Même chose si tu es constipé ! Même chose si tu ne transpires pas assez ou que tu bloques ta transpiration à coup de sels d’aluminium sous les dessous de bras ! 

Tu vois ! C’est un travail d’équipe ! Un ou plusieurs membres de cette équipe peuvent être sous stimulés ou en difficultés, et du coup, le travail n’est que moyennement fait... 

Sur le long terme (plusieurs années ou décennies) l’encrassement de l’organisme a de lourdes conséquences : il aboutit à des dysfonctionnements d’abord cellulaires, puis tissulaires puis organiques et enfin des systèmes entiers peuvent déclencher des pathologies diverses et variées... 

Veux tu un exemple très parlant ? La crise de  goutte , c’est quoi ? Ni plus , ni moins que des cristaux d’acide urique qui se sont déposés dans les articulations (souvent le gros orteil)

L’acide urique c’est quoi ? Le déchet de la dégradation des protéines de viande... Ce qui veut dire que ce déchet mal évacué s’est accumulé et à crée des cristaux bien loin du foie ou des reins... La maladie est donc déclenchée par une mauvaise évacuation des déchets couplée souvent à une mauvaise alimentation (trop riche en viande) 

Le principe d’une cure detox : 

Le principe de faire une cure detox, c’est à la fois solliciter un maximum le foie, tout en apportant le moins possible de nouveaux déchets à l’organisme. En gros l’idée est de permettre au foie de se mettre « à jour » dans ses vieux dossiers (qui traînent un peu partout en attente d’être traités) 

Donc on pousse le foie au maximum de ses possibilités, et on lui donne le moins possible de nouveau travail. 

Mais ce n’est pas tout ! Comme tu l’as compris : tout ça est un travail d’équipe, donc il va falloir stimuler au maximum les organes émonctoires (intestins, reins, poumons, peau) pour qu’ils évacuent tout se qui va être remis en circulation. 

Parce que je te le donne en mille : si le foie carbure un max mais que les autres émonctoires font les feignants : tu vas t’auto-intoxiquer avec tes propres déchets qui restaient silencieux jusque là, parce que cachés dans les coins de ton corps, mais qui une fois délogés, risquent de faire grand bruit si tu ne les évacues pas. 

Un travail complexe donc que cette cure detox ! 

ATTENTION : ici je t’expose le principe de base , qui part du postulat que ton foie et tes organes émonctoires ne présentent pas de pathologies ou de défaillances marquées. Il peut être dangereux de sur-stimuler des organes en mauvais état ! C’est pour cette raison qu’il est conseillé de se faire suivre par un Naturopathe pour faire une vraie detox, car il te proposera la meilleure méthode adaptée à ton cas . 

Cure detox : les méthodes : 

Les outils utilisables pour forcer ton corps à « vider » les poubelles sont nombreux et variés. 

En suivant le principe physiologique de détoxication de l’organisme, on peut aisément comprendre l’intérêt de chaque outil. C’est en cumulant ces divers outils que tu obtiendras une detox efficace. Ces 4 étapes ne se réalisent pas successivement, mais simultanément. 

1- Donner le moins de nouveau travail possible à ton foie :

Alimentation : 

Ça c’est l’étape cruciale de la detox! C’est essentiellement par voie alimentaire qu’on fait rentrer des nouveaux déchets dans le corps. 

En quoi soulager l’intestin va soulager le foie ? 

Je t’explique ça : quand tu manges, l’ensemble de tes enzymes digestives (les petits ouvriers de la digestion) sont au turbin. Une fois qu’ils ont fait leur job, et fragmenté au maximum les molécules alimentaires, elles vont pouvoir traverser la barrière intestinale, pour rejoindre la circulation sanguine.

Et quel est l’organe immédiatement desservi par ce sang veineux issu de l’intestin ? Et bien c’est le foie ! (car sitôt les molécules entrées, sitôt un premier nettoyage s’impose) donc en soulageant ton intestin tu permets 2 choses : soulager ton foie, mais aussi tu permets à ta muqueuse intestinale (qui fait partie du système de " barrière intestinale") de se refaire tranquillement, sans être agressée. 

Comment passer cette étape alimentaire : c’est au choix et en fonction de chacun : de l’état de notre organisme, de la charge à évacuer. 

Donc jeûne hydrique (ne rien manger du tout et boire juste de l’eau), monodiète (ne manger qu'un seul aliment sur un ou plusieurs repas, ça peut être des pommes, du raisin, des bananes et bien d'autres), le jeûne intermittent ( sur 1 journée de 24 h : manger sur laps de temps de 8 h et jeûner sur les 16 h qui restent ) alimentation hypotoxique (sans lait, sans gluten, limitée en sucre), ou déjà juste alimentation saine, équilibrée et sans excès d'aucune sorte. Autant de possibilités pour soulager ton système digestif tout entier, et donc ton foie. 

Un jeûne ou une monodiète ne s'improvisent pas et il est nécessaire de suivre un protocole alimentaire avant et aprés pour que tout se passe dans de bonnes conditions. 

Bientôt sur TaNaturo, des articles spécialement dédiés au jeûne et à la monodiète. 

Limiter les sources de toxiques et de toxines:

Dans la même idée, pendant la période dédiée à la détox, l'important va être de limiter (même supprimer), si tu t'en sens capable, tout ce qui peut constituer un déchet pour ton organisme. 

J'entends par là le tabac, les excès de café ou de thé, l'alcool, ou tout exposition à un toxique quelconque. 

De la même façon, il sera important de déstresser ! On l'a dit : le stress, par l'accélération du métabolisme (l'ensemble des réactions de ton corps), constitue une importante source de déchets à traiter. Tout ça est très logique : en stressant, tu fais carburer la machine un maximum, donc pas étonnant qu'elle produise plus de fumée ! 

La détox, c'est aussi la mise au repos de l'esprit. Il faudra donc choisir le bon moment pour effectuer ta détox. Les périodes de pressions professionnelles, par exemple, sont exclues. 

A toi te choisir la méthode qui te conviendra le mieux : yoga, relaxation, méditation, massage, sport, ou toute activité qui te détende, sera efficace. 

2- Soutenir le processus physiologique de détoxication :

Dormir : 

Comme expliqué précédemment c'est pendant le sommeil que s'effectue la majeure partie des opérations de nettoyage du foie, donc il est bien évidemment important de dormir suffisamment pour soutenir ce processus. La quantité de sommeil est différente selon chacun et complètement personnelle. L'important est de coller à tes besoins ! Si tu sais que tu as besoins de 8 heures de sommeil pour être bien : dors 8 h. Si 7h te suffisent : dors 7h. 

La chaleur :

Le foie aime travailler au chaud ! Il effectue ainsi d'autant mieux son boulot! Alors le soir : tu peux poser une bouillotte chaude sur ton foie (à droite prés des dernières côtes) pour lui faciliter la tâche. 

Veiller à un bon apport micro-nutritionnel : 

Comme ton foie a de gros besoins en co-facteurs pour déclencher de nombreuses réactions dans le processus de transformation des déchets : il est important de lui apporter tout ce qu’il réclame durant cette période . Ainsi, une alimentation riche en minéraux et vitamines est indispensable (en dehors de l'étape alimentaire de jeûne ou de monodiète)

La consommation de jus de légumes frais peut être utile ( la voilà l'utilité des jus !!!) car ils sont trés riches en micro-nutriments. De plus, certains légumes auront la propriété de stimuler le foie et/ou les autres émonctoires. 

Des compléments alimentaires spécialement dédiées existent également. 

3- Drainer : 

Pour effectuer le drainage du foie on s'aide généralement de la phytothérapie. Certaines plantes te permettront de drainer ton foie et de lui faire sortir au maximum ce qu'il a excréter. D'autres auront plutôt des vertus protectrices des hépatocytes (les cellules du foie), d'autres font les 2. 

Le choix des plantes est important car elles ne sont pas adaptées à tous : d'où l'intérêt, encore une fois, de se faire suivre par un naturopathe pour effectuer une vraie détox. 

Parmi les plantes drainantes du foie on pourra compter l'artichaut, le radis noir, le chardon marie par exemple. Le desmodium sera plutôt un protecteur des cellules hépatiques. La liste est non exhaustive. 

La forme sous laquelle tu peux utiliser les plantes sera selon ton choix : en gélule, en poudre, en tisane.

Les huiles essentielles peuvent aussi s'avérer utiles pour la détox (si l'aromathérapie te branche plus...) Les huiles essentielles de ledon du groenland, de citron, de livèche peuvent te venir en aide . ( ATTENTION : chacune de ces huiles a ses contre indications et ses précautions d'emploi donc renseigne toi bien et fais toi conseiller avant de les utiliser)

4- Stimuler les émonctoires : 

Dernière étape simultanée (et pas des moindres) : la stimulation des organes émonctoires afin qu'ils jouent parfaitement leur rôle d'éboueur. 

Car si tu sollicites ton foie, et que tu le draines, sans pousser les autres organes : tu vas te ré-intoxiquer avec tes propres déchets remis en circulation ! Ils restaient silencieux tant qu'ils étaient cachés dans les recoins de ton organisme, mais une fois délogés, ils risquent de faire grand bruit, si tu ne les évacues pas !

Les Reins :

On boit, on boit, on boit (de l'eau bien sur hein ...) ... et surtout on pisse !!! Indispensable pour bien évacuer les acides

Les intestins : 

Il est important d'aller bien faire popo pendant la période de détox. Pas évident par exemple si on jeûne ... car, qui dit "pas d'entrée", dit forcément "peu de sortie" . Qu'à cela ne tienne ! Un lavement peu être nécessaire pour évacuer malgré tout. Car même si les selles sont peu nombreuses, elles contiendront un max de toxines et toxiques à évacuer, vu que tu auras stimulé ton foie. 

Les poumons : 

On s'aère ! On respire le bon air de la forêt à plein poumons ! La promenade en pleine nature te permettra également de déstresser et de te recentrer. Faire du sport en pleine nature peut également être tout indiqué. 

La peau : 

Même chose pour la couenne ! On transpire et on stimule aussi ses glandes sébacées. 

Le sauna (chaleur sèche), qui stimulera tes glandes sudoripares, est tout à fait indiqué durant cette période. 

Le hamam (chaleur humide) lui aussi, a toute sa place . Lui, en saturant des glandes sudoripares en eau, décrassera tes glandes sébacées. 

Il n'ont donc pas la même action, mais ont chacun leur intérêt. 

Le sport est une excellente solution pour stimuler l'ensemble des émonctoires car il permet de transpirer, de stimuler les intestins, de bien respirer et de déstresser ! Tout bénef quoi ! 

La détox : quand ? 

Le meilleur moment pour effectuer une cure détox, c'est le changement de saison, en particulier lors des saisons de transitions comme l'automne et le printemps. 

A l'automne : pour préparer ton organisme à passer l'hiver. 

Au printemps : la saison où tout s'éveille, pour réveiller ton corps de l'hiver qu'il vient de passer et de le débarrasser des éventuels excès de la saison froide. 

Mais tu peux tout simplement effectuer une détox quand tu en ressens le besoin (sachant que la période hivernale est celle qui s'y prête le moins) : quand tu te sens lourd, pas bien, encrassé... 

Mais attention : ton corps doit disposer de suffisamment d'énergie vitale pour être en capacité de faire cette cure. Ce n’est donc pas quand on est au fond du gouffre qu'on se lance dans cette pratique. 

La détox : concrètement comment on s'y prend ? 

L'idéal est de faire durer ta détox durant une période 3 semaines. Alors bien sûr, je ne suis pas en train de te dire qu'il faut jeûner pendant 3 semaines ou faire une monodiète pendant 3 semaines ! Bien sur que non ! Mais tu peux faire durer ton jeûne 1, 2, 3 jours ce qui constituera l'étape de départ alimentaire puis faire suivre les 15 jours ou 3 semaines qui suivront par une alimentation riche en micro-nutriments et pauvres en toxiques (en gros en mangeant sain, tout simplement, et en ne faisant pas d'excès)

Si tu as décidé de ne pas jeûner, pourquoi pas la monodiète, peut-être plus facile à accepter pour une première fois : c'est au choix de chacun.

C'est durant ces 3 semaines que tu pourras prendre tes plantes et stimuler tes émonctoires. 

Mais si 3 semaines te paraissent infaisables : tant pis, n'en fais que 2, ou 10 jours. Mieux vaut 2 semaines réussies que 3 semaines avec des craquages réguliers, qui mettent en péril l'efficacité de la pratique. 

La détox : les bienfaits : 

Après ça, pour la période ici présente qu'est le printemps : te voilà réveillé pour l’été ! Un organisme bien nettoyé, une patate d'enfer, un meilleur sommeil et tu te sentiras plus léger ! 

Sur le long terme, tu évites de façon plus efficace les pathologies d'encrassage. 

La détox : les éventuelles crises curatives

Lorsque ton organisme est très chargé et que tu as peut être choisi une méthode trop violente pour lui, peuvent survenir des crises curatives. En gros : tu peux te sentir très mal ... maux de tête, voire migraine, malaise général, fatigue, nausée ... De nombreux signes peuvent apparaitre. Il ne sont que le reflet de ce qui se passe dans ton corps : la méthode choisie était peut être trop violente, et peut être qu'une méthode plus douce te serait plus adaptée pour éviter ce genre de désagréments. S'ils sont supportables, continue ta cure ... s'ils ne le sont pas, arrête tout ! 

Et voilà mon ami ! Tu vois qu'on est bien loin des "je vais boire un jus vert pour faire une détox, parce qu'hier j'ai mangé un mac Do!" comme certains magazines populaires tentent de nous le faire croire. Tu as pu également constater que la consommation de plantes drainantes ne se suffisait pas à elle-même ( raison pour laquelle je ne l'ai pas plus développée que ça, parce qu'on ne voit que ça dans les magazines, sans en comprendre les mécanismes)

La cure détox est bien plus complexe que ça. Elle doit être bien menée pour être efficace car sinon, elle peut devenir délétère ! 

Je le répète, il est judicieux de se faire accompagner pour effectuer une vraie detox, donc n'hésite pas à prendre rendez-vous pour un bilan de vitalité, grâce auquel nous pourront envisager le protocole qui te sera le plus adapté, en toute sécurité et pour une réelle efficacité. 

Alors...Es tu prêt à faire ta détox ? 

A bientôt sur TaNaturo.com ! 

#detox


Cet article t'a plu ? N'hésite pas à le partager en cliquant sur les icônes des réseaux sociaux ci dessous !

0 vue

TaNaturo

Manon Vitte Naturopathe Diplômée

Toul (54)

06 14 72 15 02

manon.vitte@yahoo.fr

Siret : 831 913 553 00010