Digestion difficile : mes astuces naturelles

Mis à jour : juin 10


Comme beaucoup de femmes (ça n'est absolument pas sexiste ce que je vais dire, c'est juste une constatation...) j'ai parfois de grosses difficultés à digérer.

Oui les femmes sont souvent sujettes aux ballonnements, aux douleurs abdominales et aux épisodes de constipation.

La faute aux hormones (possible), la faute au stress (probable), la faute au fait qu'on se retient d'aller faire popo lorsqu'on n'est pas chez nous parce qu'on veut être tranquille (fréquent), la faute au fait que nous, on ne dit dit pas "Tire sur mon doigt" à la personne à côté de nous pour lâcher un gros pet devant la télé (haha)...


Les difficultés digestives, la sensation de lourdeur après le repas, passer la nuit à avoir mal au ventre, ça n'est pas une fatalité...

De nombreuses possibilités s'offrent à toi, pour améliorer ta digestion facilement.

Personnellement, quand ça m'arrive, c'est souvent une période de quelques jours, et pas seulement sur un repas.

Dans cet article : 10 astuces naturelles pour en finir avec les ballonnements, je t'avais déjà proposé quelques suggestions pour te soulager de façon symptomatique.

Aujourd'hui, allons plus loin en optimisant l'alimentation et la digestion naturellement


Arrête le gluten au moins quelques jours


Comme expliqué dans l'article Alors ? Avec ou sans gluten ? Je t'expliquais que le gluten est une molécule agressive pour l'intestin, même en dehors de toute pathologie.

Ainsi, si tu es dans une période de digestion difficile, il sera judicieux de ne pas en consommer pendant plusieurs jours, afin de limiter l'agression de ton intestin. Le gluten est contenu dans l'orge, le blé, l'épeautre, l'avoine et le kamut.

Même si tu n'as pas l'intention d'arrêter le gluten pour toute la vie, cette petite pause qui n’entraînera que peu de frustration, car elle ne sera que transitoire, te fera le plus grand bien et ton intestin t'en remerciera.

Peut-être aussi que ce sera l'occasion pour toi de te rendre compte de l'impact de ce fameux gluten sur ta fonction intestinale et d'envisager d'en consommer moins, à terme... #PriseDeConscience


Arrête les produits laitiers au moins quelques jours


Dans la même idée, le lait est aussi une molécule agressive pour ta barrière intestinale. Comme expliqué dans l'article Quel est le problème avec les produits laitiers , la présence de lactose (le sucre du lait) et de caséine (la protéine de lait) en fait un aliment doublement difficile à digérer.

De plus, le lait, c'est plutôt gras, ce qui donne un travail supplémentaire à ton foie, organe clé d'une digestion facilitée.


Mange essentiellement des légumes crus et cuits :


On ne le répète jamais assez, les fruits et les légumes devraient constituer l'essentiel de notre alimentation. Trop nombreux sont les français dont l'alimentation de base est composée de féculents, parfois exclusivement.

Si ton intestin est fragile, il vaudra mieux consommer aussi des légumes cuits, pas seulement des crudités, qui pourraient être difficiles à supporter pour certains.

La proportion est à adapter au cas par cas.

Les fibres contenues dans les fruits et les légumes te permettront d'avoir un meilleur transit, plus régulier.


Limite les légumineuses


C'est bien connu, les légumineuses peuvent provoquer des fermentations et donc des ballonnements et des flatulences. Quoi de plus désagréable que se sentir enfler comme une baudruche à 2 doigts de l'explosion ! C'est gênant, disgracieux et douloureux !

Les légumineuses, ce sont les lentilles, les pois chiches, les haricots blancs, les haricots rouges, les flageolets etc...

Alors si tu as mal au bide en ce moment, il convient d'en limiter la consommation. Ça n'est pas le jour à se taper un cassoulet, clairement !


Bois suffisamment


L'apport hydrique suffisant est essentiel pour un transit optimal . Ça va sans dire ! Comment veux-tu faire quotidiennement des selles bien moulées, si tu ne bois pas suffisamment ? Tu vas faire des crottes de lapin toutes sèches, une fois par semaine, ouais !

Et la surcharge de ton intestin qui ne se vidange pas correctement en temps et en heure crée des fermentations, des flatulences et des douleurs abdominales.


Aide ton foie !


Le foie est un organe essentiel à la digestion, même s'il ne compose pas le tube digestif à proprement parler .

C'est en fabriquant la bile qu'il prend part au processus. En effet la bile est le support qu'utilise le foie pour excréter les déchets de l'organisme, mais aussi pour alcaliniser le bol alimentaire (la nourriture prédigérée arrivant depuis l'estomac) lorsqu'il arrive au niveau du duodénum (première partie de l'intestin grêle), ce qui permettra aux enzymes digestives intestinales de poursuivre la digestion initiée dans la bouche et l'estomac.

La bile permet aussi d'émulsionner les graisses alimentaires et ainsi participer à leur digestion.

Elle est stockée dans la vésicule biliaire qui se contracte au moment des repas pour déverser son contenu dans le duodénum.

Donc si ton repas a été lourd et gras, ou si tu es dans une période difficile au niveau digestif, c'est ton foie qu'il va falloir soutenir.

Quelques astuces pourront t'y aider :


Mettre une bouillotte chaude sur ton foie


Au même titre que les testicules de Monsieur travaillent mieux au frais, le foie, lui, travaille mieux au chaud ! Place ta bouillotte à droite au niveau des dernières côtes pour l'aider à accomplir ses tâches.


L'huile essentielle de citron


1 goutte d'huile essentielle de citron sur un comprimé neutre après le repas soutiendra ton foie dans ses fonctions et t'aidera à mieux digérer.

Pour en savoir plus sur l'huile essentielle de citron, ses contre indications et son utilisation, tu peux consulter cet article.

Du peps avec l'huile essentielle de citron


L'huile essentielle de menthe poivrée


1 goutte d'huile essentielle de menthe poivrée sur un comprimé neutre après le repas aura le même effet. A toi de choisir celle qui te conviendra le mieux !

Pour en connaitre un peu plus sur l'huile essentielle de menthe poivrée qui comporte plus de contre indications que celle de citron, tu peux lire cet article :

L'huile essentielle de menthe poivrée : tonique et rafraîchissante


La tisane de menthe


Au lieu de terminer ton repas par un café, pourquoi ne pas boire une tisane de menthe ? Bien plus saine, elle aidera ton foie et ton estomac, et limitera les ballonnements.

Choisis tes tisanes en vrac, pour être certain d'en tirer les vertus thérapeutique : la plante et ses feuilles quasi entières auront été respectées.


Aide ton estomac !

La tisane de mélisse


Si c'est ton estomac qu te pose problème, la tisane de mélisse sera ton alliée ! Idéale pour favoriser le travail gastrique, ses vertus antispasmodiques et anti acide te soulageront des crampes d'estomac et remontées acides.

Pour en savoir plus sur la tisane de mélisse, consulte cet article :

La mélisse : calme tes nerfs et ton estomac


La tisane de fenouil :


La tisane de fenouil est également efficace contre les difficultés gastriques. Avec elle ,fini les lourdeurs d'estomac, les nausées et les rototos ! Comme elle limite également les ballonnements, plus de problèmes de douleurs abdominales également !


Aide tes intestins !

La tisane de mauve


Aide tes intestins grâce à la tisane de mauve, une tisane pour le bien-être intestinal ! S'ils sont paresseux, elle luttera activement contre la constipation et les spasmes.


Pratique le jeûne intermittent


En période de digestion difficile, prolonger le jeûne de la nuit, en amont ou en aval, sur plusieurs jours peut être une bonne solution pour te soulager.

Pratiquer le jeûne intermittent, c'est jeûner sur le petit déjeuner ou le repas du soir, ce qui permet, avec la nuit, d'avoir une période de jeûne d'environ 16 heures, et donc une période allouée à la nourriture de 8 heures par jour.

En mettant l'ensemble du système digestif au repos, tu soulages les agressions qu'il a pu subir et lui permet de se requinquer.

Cette pratique a aussi l'avantage de faciliter le déstockage des graisses en forçant l'organisme à la néoglucogénèse (utilisation des graisses dans le corps pour la fabrication d'énergie), et également d'aider à l'excrétion des déchets tissulaires.


Gère ton stress :


Le stress peut être un grand déclencheur de difficultés digestives sur un terrain déjà fragilisé. Mieux gérer ton stress, c'est t'assurer plus de bien-être pour l'estomac, le foie et l'intestin !

Pour mieux gérer ton stress naturellement, tu peux consulter cet article :

Keep calm et gère ton stress naturellement


Enfin, avoir des périodes occasionnelles et transitoires de difficultés digestives, ça peut arriver à tout le monde. Si ce phénomène se reproduit trop souvent, consulte ton médecin traitant qui te dirigera vers un gastro entérologue pour investiguer tout ça et s'assurer qu'il n'existe pas de réelle pathologie qui pourrait expliquer cet état.


Voili voilou ! Tu vois que de nombreuses possibilités existent limiter les difficultés digestives ! Si ces périodes difficiles reviennent trop régulièrement, envisage de consulter un naturopathe !


Je peux te recevoir en consultation au cabinet ou en ligne (consultation visio) pour un bilan approfondi ! Ensemble nous détermineront ce qui dysfonctionne et tu retrouveras ta légèreté digestive !

A bientôt sur TaNaturo.com


#digestion #ballonnements #acidité #lourdeurdigestive


Cet article t'a plu ? N'hésite pas à y mettre un ♥ ( en bas à droite) et à le partager en cliquant sur les icônes des réseaux sociaux


503 vues

TaNaturo

Manon Vitte Naturopathe Diplômée

Toul (54)

06 14 72 15 02

manon.vitte@yahoo.fr

Siret : 831 913 553 00010