Comment bien digérer pendant les fêtes

Dernière mise à jour : 26 août 2021

Noël et réveillon du premier de l'an riment bien souvent avec repas lourd, trop gras et difficile à digérer. Découvre comment bien t'y préparer pour passer cette étape sans encombre.


 
repas de Noël

Ah lala ! Les fêtes et leurs repas gras, trop riches, trop longs et surtout trop nombreux ... On sait que c'est pas bien !

Mais on y coupe pas, c'est la tradition ! Un jour chez Maman, un autre chez Mamie, on fait "le rebond" (comme dirait ma mère) chez Tonton ... sans oublier la Saint Sylvestre avec les potes ... passablement arrosée également (ça aussi on sait que c'est pas bien ...)

Dans quelques jours, le marathon de la bouffe va commencer et ton petit corps va prendre très très cher ! Si tu n'y prends pas gare : les troubles de la digestion, les nausées, la lourdeur intestinale et les ballonnements te rattraperont !


Excès de sucre, de gras, de quantité et d'alcool : comment favoriser la digestion et préparer ton organisme à faire face à toutes ces réjouissances des papilles qui constituent également une torture pour ton estomac, ton foie et ton intestin ...

Dés à présent, te préparer aux repas lourds, gras et copieux

Sache une chose, plus ton corps est déjà "chargé" avant l'arrivée des fêtes et plus il va en baver à passer cette épreuve.


Cette semaine avant le coup d'envoi du 24 décembre, constitue des repas légers, équilibrés, digestes et riches en vitamines, minéraux et fibres pour que ton système digestif n'arrive pas sur la ligne de départ déjà barbouillé.


Donc jusqu'à dimanche on évite les traditionnelles raclettes hivernales, et autres plats lourds et gras. On préfère les repas simples composés de produits frais de saison, essentiellement constitués de légumes. On pense aux crudités (qui ont l'avantage de garder les vitamines). On évite les plats en sauces,et les excès de protéines.

Le soir, pense à manger au moins 2 h avant d'aller te coucher, histoire de permettre une bonne digestion et un bon sommeil : une bonne soupe de légumes et hop ! On évite également la viande le soir, difficile à digérer...

Pense à bien t'hydrater :

Boire de l'eau tout au long de la journée, ça paraît évident n'est-ce pas ? Pourtant on se rend compte chaque jour que le soir venu, on n'a pas bu grand chose à part du café et l'apéro !!


La quantité dépend de chacun, mais à l'évidence un bon litre et demi de moyenne paraît idéal.


Et surtout : bois EN DEHORS des repas et pas PENDANT : toujours pour faciliter la digestion et éviter de noyer tes sucs digestifs avec de la flotte.

Le thé vert :

Cette semaine (et le reste du temps aussi d'ailleurs), remplace ton sempiternel café tout au long de la journée par du thé vert de qualité. Le thé vert est riche en anti-oxydant, détoxifiant et il maintient l'équilibre glycémique.

Le jour J : coup d'envoi du marathon : Noël :

Ça y est, on est le 24 , tout le monde est réuni chez Mamie ou chez Tata. Tu t'es endimanché et la soirée promet d'être riche en émotions et ...en lourdeurs d'estomac!

1ère étape : ne pas culpabiliser de faire un gros repas à Noël

Ne culpabilise pas ! Tu es venu passer une belle soirée en famille, avec les gens que tu aimes, c'est pas pour faire la gueule, ni pour venir avec ton Tupperware de salade verte sans sauce et faire bande à part ! Le repas va être long et lourd, tu le sais, donc mets toutes les chances de ton côté pour qu'il passe bien dans le tuyau !!


La convivialité du repas est une étape essentielle de la digestion, bien au delà de ce que l'on peut mettre dans l'assiette, alors profite en conscience et sois malin !

Mieux vaut se soucier de ce qu'on mange entre Nouvel An et Noël, qu'entre Noël et Nouvel an !

2ème étape : l'apéro de Noël


Vas-y mollo sur l'alcool car il ne s'agit pas de finir en roulant sous la table !

Bois ton apéritif tranquillement, pas trop vite, en le savourant.


Comme tu sais que Tata n'aura pas prévu qu'un seul plat au menu : ne te jette pas sur les petits fours ! Goûtes-en quelques uns en restant raisonnable !


Que choisir ? Ce qui va être le plus intéressant pour ton organisme: par exemple les petits toasts aux œufs de poissons (lompes, saumon, truites ... caviar , on peut rêver !!) le seront pour ta santé : riches en oméga 3, vitamine D et phosphore. Avec parcimonie quand même ! Car ils sont riches en sel .

3ème étape : on passe à table

repas de Noël en famille convivial

Peu importe ce qu'il y aura au menu : le principe de base reste le même : vas-y doucement sur la quantité !


Pense à bien mâcher, car c'est la 1ère étape de la digestion, trop souvent ignorée et zappée. Prend ton temps entre chaque bouchée et savoure !

Tata a fait la popote toute la journée, alors fais honneur et n'engloutis pas tout en 4ème vitesse : de toute façon , Père Noël ne se pointera pas avant minuit alors t'as le temps !!


Là non plus : ne bois pas trop d'eau PENDANT le repas, sous peine de freiner ta digestion, en noyant le suc digestif. Un verre d'eau suffira .

4ème étape : La tisane pour bien digérer

Après le repas : laisse tomber le café et préfère une infusion digestive : la mélisse peut-être idéale : au goût agréable, elle aidera grandement ton estomac dans son travail

Si Tata n'a pas de mélisse, d'autres tisanes peuvent t'aider : la sarriette, le romarin, la menthe.


Et si tu penses que Tata n'en aura pas : pourquoi pas arriver avec, comme petit présent bien emballé!

5ème étape : entre les repas festifs, la frugalité !

bouillon de légumes

Une fois rentré à la maison, préserve un maximum ton système digestif entre les repas de fête très riches, en mangeant trés léger et digeste.


Si tu n'as pas faim (et on comprend pourquoi : un bon bouillon de légumes pourra faire l'affaire et fera office de monodiète sur un repas pour soulager ton tube digestif)

Et si c'est toi qui cuisine le repas de fête ?

Un repas de fête peut aisément être composé de choses intéressantes pour la santé !

On l'a dit : les poissons, les œufs de poisson, les fruits de mer sont tout indiqués et trés festifs ! Riches en minéraux et oméga 3.

crustacés

Pense à proposer de la salade verte (qui ne se noie pas dans la sauce) elle pourra aider à compenser les excès de graisses.


Pense également aux pains complets et céréales pour tes toasts.


La viande blanche traditionnelle sera plus indiquée que la rouge, accompagnée de bons légumes.


Oublie la bûche glacée de fin de repas. En arrosant tout ce que tu as mis dans ton estomac de froid : tu lui donnes une grande difficulté supplémentaire !

L'estomac travaille d'arrache pied pour maintenir son contenu à 37° (car c'est un paramètre obligatoire pour que tes petites enzymes digestives puissent faire le job ) ... Alors si tu l'arroses de glace... Je te laisse deviner ce qu'il en pense !!


Préfère un dessert (allez même une bûche légère ... c'est Noël quand même !) aux fruits de saison comme les agrumes, les kiwis. Il permettra de finir ce repas de fête en beauté !

Je te souhaite de passer de belles fêtes de fin d'année, en famille, pleines d'amour, de rires et d'enfants aux yeux qui brillent en ouvrant leurs cadeaux !


Tu peux également découvrir mes 10 aides naturelles pour mieux digérer les repas de fêtes !

Et puis après les fêtes : pour ta 1ère bonne résolution : viens me voir en consultation pour rééquilibrer tout ça !!!

A bientôt alors ! (parce que je sens que tu vas en avoir besoin !! )


Pour te remettre des fêtes, et bien commencer la nouvelle année :

Prends rendez vous avec moi pour un bilan en cabinet ou en visio ! Déterminons ensemble le plan d'action pour que tu repartes sur de bonnes bases pour optimiser ton bien être et ta santé .

#Alimentation #Noël #repasdefete #repaslourd #repasgras #digerer #biendigerer #reveillon #digestion


Cet article t'a plu ? N'hésite pas à le liker, à y mettre un ♥ et à le partager en cliquant sur les icônes des réseaux sociaux ci dessous !

592 vues

Posts similaires

Voir tout