Déconfinement : retour à la (nouvelle) vie

Mis à jour : mai 1


Le déconfinement se profile petit à petit et chacun y va de son avis sur la question... La peur pointe son nez dans les esprits, à l'idée de retourner à une vie sociale plus riche. Pourtant, peur ou non, à un moment donné il faudra revenir à un semblant de vie normale, ou plutôt à une nouvelle vie, différente.

Une chose est sûre, nous avons écrit l'histoire, et il y aura un avant et un aprés covid-19.


Il n'est pas question ici, de critiquer la gestion gouvernementale de cette crise, même si j'ai mon avis sur la question, mais plutôt de se poser les bonnes questions sur ce que nous voulons pour notre avenir, et d'appréhender ce retour à une vie sociale différente dans des conditions acceptables.

Qui aurait cru, il y a 3 mois que nous en serions là aujourd'hui, privés de liberté, et dans la peur omniprésente pour notre santé.


Se préparer concrètement à cette nouvelle étape : le déconfinement.

Mine de rien, ces 2 mois hors du temps, nous nous y sommes habitués.... Le nouveau rythme s'est mis en place, avec des repères différents, les enfants et l'école à la maison, le chômage partiel pour certains, le télétravail pour d'autres, ou une cadence effrénée pour ceux qui se sont retrouvés en première ligne et qui ont continuer à travailler.


Le rythme :


On ne peut pas nier que ce rythme est différent de celui que nous avons toujours connu, et qu'au fur et à mesure des semaines, on s'est malgré nos efforts, éloigné du tempo "métro-boulot-dodo" : coucher et lever plus tardifs. Afin de préparer un retour à une cadence qui ressemble plus à "l'avant", il est nécessaire de s'y mettre dès maintenant. Commence par décaler ton heure de coucher et à te réveiller à un horaire plus proche de l'heure habituelle.

Le côté routinier à quelque chose de rassurant, et c'est le moment de s'en servir.

Personnellement j'ai senti le stress retomber après plusieurs semaines de confinement, surtout depuis que l'affluence dans les hôpitaux décroit et je le sens revenir à l'annonce du déconfinement. C'est une réaction humaine je pense... Du coup, mon sommeil en prend en coup. Je m'aide de remèdes et astuces naturels en gérant mon stress naturellement ,que tu peux suivre également en lisant cet article que j'ai écrit sur le sujet :

Keep calm et gère ton stress naturellement


Je favorise également les conditions d'endormissement en suivant les quelques conseils décrits dans cet article :

Bref... J'arrive pas à dormir


L'hygiène, le look :


Alors ça m'a fait beaucoup sourire quand j'ai vu ça à la télé, mais il semblerait qu'avec l'isolement social il y ait eu un gros laisser aller niveau look (bon ça...) mais aussi niveau hygiène !

Laisse moi te dire que ça n'est pas parce qu'on ne sort pas qu'on ne se lave pas !!! Moi je suis plutôt une psychopathe de la douche (oui je sais c'est pas très bon de passer son temps à se laver, mais sachant que le virus est inactivé par le savon et que je travaille à l'hôpital, ça a aussi un côté rassurant)

Allez, on se relave messieurs dames ! Et tous les jours s'il vous plaît !!

Question look, j'avoue que les jours où je n'ai pas travaillé, y a eu un petit laisser aller en mode jogging et pas coiffée... Mais ça y est, je me reprends : je fais un minimum d'effort vestimentaire, même si clairement je ne suis pas endimanchée comme pour assister à un mariage. On prend soin de soi, histoire de ne pas se faire peur quand on croise un miroir... ( ça m'est arrivé...)


Le port du masque :


Après nous avoir raconté qu'un masque ne servait à rien si on était pas malade, l'académie de médecine le recommande vivement désormais, même s'il est en tissu et fait maison. C'est quelque chose que je pense depuis le début et j'ai soutenu ma maman, couturière à la retraite, qui,depuis la mi-mars, ne ménage pas sa peine pour fabriquer des masques en tissu pour le personnel des Ehpad, des maisons de retraites, pour les aides à domiciles et pour les habitants de son village. Ces masques ont été distribués par ma soeur, qui à la base tient avec son mari une pépinière, et qui a organisé la logistique de l'approvisionnement en dons de tissus et d'élastiques et la distribution des masques confectionnés. Une initiative solidaire de la première heure, bien avant que d'autres se mettent en place dans tout le pays. je suis tellement fière d'elles, d'avoir ainsi participé à l'effort collectif.


Je ne te cache pas que je ne me suis pas fait que des potes parmi les médecins avec qui je travaille en soutenant ce genre d'initiative au départ, car l'académie de médecine, il y a 6 semaines, ne tenait absolument pas le même discours qu'aujourd'hui. Moi j'ai toujours pensé que le port du véritable masque chirurgical était réservé aux malades et à ceux qui les cotoyent étant donné la pénurie, et que le masque FFP2 devait être réservé aux soignants, pour les même raisons. En ce qui concerne le masque en tissu, j'ai toujours défendu l'idée qu'il ne pouvait que constituer une barrière de plus pour protéger les autres avant tout, si tant est qu'il soit bien utilisé.

Pour fabriquer tes masques en tissu, voilà l'article qui y est consacré :

Fabriquer un masque en tissu


Et pour savoir comment l'utiliser correctement (c'est important) :

Consignes d'utilisation d'un masque en tissu


Je pense sincèrement qu'il faut au moins 4 masques par personne pour pouvoir les utiliser dans de bonnes conditions et ne pas faire d'erreur d'hygiène qui pourrait être fatale.

Vu le prix (entre 4 et 10 euros pièce !) pour une famille entière : le tarif en devient indécent pour pouvoir se protéger efficacement. Fabrique tes propres masques ! On a tous un vieux drap épais dont on ne se sert plus , on peut tous récupérer de l'élastique sur une vieille fringue ! Si le modèle "Grenoble" te paraît trop compliqué à fabriquer, tu peux aussi fait un masque plat en copiant le pliage du modèle chirurgical.


Tu peux être sur qu'en plus, le masque va devenir un accessoire de mode, alors sois créatif !! Tu sais, les masques en tissus qui seront vendus 5 euros pièce, aussi estampillés de logo qu'ils soient, ne restent, malgré tout, que des masques en tissu ni plus, ni moins (tu sais, ceux qui ont été critiqués et taxés d'inefficacité etc...) Ne vide pas ton porte monnaie. et profite du temps libre qu'il te reste pour tester le DIY !


Le port des gants :


Alors là par contre, je ne cautionne pas forcément le port des gants, car savoir les utiliser c'est tout un art. Autant, comprendre les consignes de port de masque me parait complètement abordable pour le commun des mortels, autant maîtriser celles du port des gants relève beaucoup plus de la gymnastique de l'esprit. C'est un métier j'ai envie de dire !!

Le problème principal relève de 2 notions :

- quand on porte des gants on se pense protégé et en fait on fait des erreurs d'hygiène qu'on ne ferait peut-être pas si on était pas ganté

- le virus subsiste bien plus longtemps sur le plastique que sur la peau.


Je te donne un exemple :

L'autre jour je suis allée faire mes courses . En rangeant mes achats dans mon coffre, j'ai vu un monsieur à la voiture d'à côté qui faisait la même chose. Mais ce monsieur, ganté inconscient du risque qu'il allait de prendre, a allumé sa cigarette, avec ses gants avec lesquels il venait de faire ses courses... Portant ainsi sa main à la bouche, mais se croyant protégé parce qu'il portait des gants... Donc là on était exactement dans ce qu'il ne faut pas faire...


Actuellement, les supermarchés proposent du gel hydroalcoolique et de quoi nettoyer la poignée de son caddie.

Alors voilà la marche à suivre, dans l'ordre (c'est important) :


- Tu utilise le détergent désinfectant et l'essui-tout disponible pour nettoyer la barre du caddie. Tu nettoies bien toute la barre, qui doit être mouillée par le produit partout ( pas dégoulinante non plus hein, faut en laisser pour les autres, mais l'idée c'est qu'il n'y ait pas un cm2 de la barre qui ne soit enduit de produit.


- Tu jettes l'essuie-tout immédiatement (normalement y a une poubelle à côté)


- Et seulement là tu t'enduis les mains avec du gel hydroalcoolique jusqu'aux poignets. La quantité de gel à utiliser doit correspondre à un creux de main (grande main : plus de gel, petite main : moins de gel ... C'est proportionnel au besoin que tu vas avoir)


Voici le protocole pour s'enduire correctement les mains au gel hydroalcoolique :

Utiliser correctement du gel hydroalcoolique


Sache que si tu ne le fais pas correctement, c'est aussi efficace que si tu pissais dans un violon !


- Maintenant que ta barre et tes mains sont propres, que tu portes un masque en tissu pour protéger les autres mais aussi les denrées de tes postillons, tu peux faire tes courses. Si tout le monde porte un masque dans le magasin, les denrées ne seront aspergées de gouttelettes de personnes ! CQFD !


La distanciation sociale :


La distanciation sociale n'est absolument pas facile à tenir, surtout pour nous les français, adeptes inconditionnels de la bise... (perso j'aime pas faire la bise à tout le monde, donc ça me fait plutôt plaisir que ce genre de tradition s'arrête...)

Apprenons à saluer autrement ! C'est juste une nouvelle habitude à prendre parmi tant d'autres !

C'est un peu le même principe que de prendre des nouvelles habitudes d'hygiène de vie, et quelque part ça en fait partie. Au début c'est difficile, ça ne nous parait pas naturel, et puis finalement on s'y fait et on l'adopte.

Trop de gens sont encore en difficultés face à l'application de cette distanciation sociale, mais c'est seulement sous ces conditions qu'on peut espérer retrouver une vie sociale justement, il faut bien en prendre conscience.

Par contre rien ne sert de regarder tout le monde de biais avec méfiance, parce qu'on assiste à ça aussi ! On peut continuer de dire bonjour aux gens qu'on croise hein ! (c'est con, mais combien on en voit qui ne disent plus bonjour...)

Il suffit juste de garder ses distances.


Limiter la peur :


Clairement, il faut arrêter de regarder les infos ! Le côté biaisé et inexact des informations télévisées n'a jamais été aussi criant qu'aujourd'hui, que ce soit visuellement ou textuellement ! T'as bien du le voir ! Un jour on te donne une info, le lendemain le contraire, puis on revient sur ce qu'on avait dit, tout ça appuyé par la parole de soit-disant experts ... Mais soyons objectifs : des experts du covid, avec de l'expérience et du recul, il n'y en pas ! Tout simplement parce que c'est une maladie qui n'existait pas avant ! Alors les médecins consultants de TF1 avec leur marque de bronzage, et surtout qui n'ont pas vu l'ombre d'une blouse et d'un stétho depuis des années ... T'imagines ce que j'en pense... Ils retournent leur veste chaque jour...

Ce virus nous le découvrons, donc restons humbles et contentons nous d'appliquer les consignes pour que la stratégie fonctionne grâce à l'effet de masse : ce qui a été le cas avec le confinement d'ailleurs...

Il n'y a rien de plus anxiogène que le décompte des morts chaque jour ! On se demande d'ailleurs pourquoi on ne nous sort pas le décompte des morts du cancer, ou des accidents de la route !! Quelle différence y a t-il ?? Ce sont des morts aussi ! Et ils sont tout aussi nombreux !


Le but du confinement était (je le rappelle) de réussir à ce que le système de santé puisse absorber le flux de malades sans être dépassé. Et on a été trés trés limite en terme de capacité d'accueil à certains endroits (Alsace, région parisienne) mais on l'a fait grâce au confinement. Le confinement n'avait pas pour objectif d'éteindre l'épidémie car c'est impossible ! Juste de la ralentir pour qu'on puisse prendre tout le monde en charge.


Une fois le déconfinement lancé, le virus sera toujours là, avec les même risques ! Mais la distanciation sociale permettra de faire durer cet effet "frein" du confinement, pour ne pas qu'on se prenne une 2ème vague en pleine face.

Des contaminés, il y en aura encore tous les jours et c'est évident que le nombre va repartir à la hausse. Tout ce que nous espérons c'est que cette augmentation se fasse selon une courbe longue à l'augmentation progressive, et non selon un pic aussi abrupt que la tour Eiffel. La contamination progressive participera à l'immunisation de groupe, il ne faut pas l'oublier. Plus il y aura de monde immunisé, et plus l'épidémie s'éteindra.


Renforcer son système immunitaire :


C'est évident et on ne le dit pas suffisamment au journal télévisé justement ! Plutôt que de nous balancer tout un tas de conneries ! Expliquons aux gens comment renforcer leur système immunitaire en mangeant mieux en faisant du sport et en utilisant des vitamines et des minéraux. Clairement : il y a plus de bénéfice à attendre face au covid, de mesures d'hygiène de vie, que de tout autre mesure mise en place de façon nationale jusqu'à maintenant !

Pour apprendre à renforcer ton terrain et ton système immunitaire, tu peux lire ces 2 articles :

L'hiver arrive, as-tu boosté ton système immunitaire


10 aliments qui boostent ton système immunitaire


Se questionner sur demain


Cette épreuve que nous vivons, doit impérativement nous faire réfléchir. Quel monde souhaitons nous pour demain ? Celui que nous venons de quitter ? Ou quelque chose de plus cohérent, avec la nature et avec la vie ?

L'homme vient de se rendre compte qu'il n'était pas le roi tout puissant qu'il pensait être et qu'un ennemi invisible pouvait décimer sa race entière...

Quand je vois la nature reprendre ses droits sur nos trottoirs goudronnés, quand je vois des dauphins nager dans le port du cap d'Agde, je me dis que c'est vraiment nous le cancer de cette terre ... Les hommes...

N'est-il pas temps pour nous de revenir à une harmonie avec la nature qui nous nourrit ?

Mais ne compte pas sur les politiques pour aller dans cette voie. cette voie ne sera possible que si tu la décides, et que tu prends conscience que si tu prends les bonnes décisions à ton petit niveau, et que chacun d'entre nous fait la même chose, le monde sera bien plus cohérent ! Il ne faut pas compter sur les autres ! Les autres c'est toi ! C'est nous !

Alors bien sûr on ne va pas vivre d'un coup dans des maisons troglodytes ... Mais si tu décides, toi, petit homme, de faire un peu moins de déchets, d'acheter des produits alimentaires au producteur du coin, de manger ce que la nature t'offre en temps et en heure, d'apprécier les petites choses de la vie, peut être que ce monde nouveau n'est pas si inaccessible... Je crois que c'est maintenant ...

A méditer ...


A trés bientôt sur TaNaturo.com ...


Cet article t'a plu ? N'hésite pas à le partager en cliquant sur les petites icônes des réseaux sociaux juste ci-dessous !


TaNaturo

Manon Vitte Naturopathe Diplômée

Toul (54)

06 14 72 15 02

manon.vitte@yahoo.fr

Siret : 831 913 553 00010