Objectif zéro déchet : les serviettes hygiéniques lavables



Dans l'article "Protection hygiénique et choc toxique : qu'en est-il réellement ?", je t'avais fait part des possibilités saines en matière de protections hygiéniques, et du fait que je n'avais pas encore fait mon choix définitif quant à la méthode à adopter...

Après quelques tentatives infructueuses de flux libre instinctif (pas évident d'essayer ça quand on travaille, qu'on est pas toujours chez soi pour les ratés et surtout qu'on ne peut pas toujours aller aux toilettes quand on veut... au moins pour les débuts...), j'ai finalement opté pour les serviettes hygiéniques lavables.

J'avais d'abord pensé les fabriquer moi-même. En effet il y a quelques années je m'étais renseignée et avais trouvé le tarif de ces produits relativement cher...

Finalement j'ai pu constater que les prix étaient largement abordables, et que ça ne valait pas la peine que je me casse la nénette ! Je me suis donc lancée dans l'investissement de quelques serviettes hygiéniques lavables et ai tenté l'expérience....

Et je peux te dire que j'ai regretté de ne pas l'avoir fait avant !


Le produit :


J'ai choisi 2 tailles différentes : grandes pour les flux importants et les nuits, et petites (plus proches du protège-slip que de la serviette hygiénique) : 10 grandes et 6 petites.

Clairement : la quantité à acheter va dépendre de ton besoin de changer ta protection chaque jour, mais aussi de la durée habituelle de tes menstruations.

Pour moi : 10 grandes, 6 petites sont suffisantes, en faisant une lessive durant le temps des menstrues.


J'ai donc reçu mes lots accompagnés de leurs petites pochettes de transport.


Première constatation : elles sont trop mimi ! Les tissus sont colorés et gais c'est sympa !


Deuxième observation : la partie qui va absorber le flux est couleur gris anthracite. Quelle belle idée ! En effet, je m'étais dit qu'au bout de quelques utilisations, la partie absorbante risquerait de changer de couleur et de garder des traces sombres... Il n'en sera donc rien puisque cette partie est déjà de couleur foncée (c'est complètement psychologique, je ne sais pas pour toi mais moi, ça me gène de porter une protection qui a gardé des traces brunes même si elle a été lavée... Bon là le résultat sera le même : c'est juste que ça ne se verra pas ! Mais quand même ! Haha !)

Cette partie (qui ressemble à de la polaire fine, mais qui n'en est pas) est en fibre de charbon de bambou antibactérienne. A l'intérieur la couche en microfibre est super absorbante. Le tissu extérieur coloré est en polyester est imperméable et évite les fuites.


Utilisation :

Préambule absolument nécessaire à connaître :

Tu ne peux utiliser ce genre de protection qu'avec une culotte en coton parfaitement emboitante : genre forme culotte de maillot de bain de natation (pas le string maillot pour aller à la plage, hein .. haha !)

Si tu portes un tanga, ou une culotte trop échancrée : ta protection va faire des vrilles à force de mouvements de cuisses et se retrouver ... à l'envers...(ça sent le vécu...) C'est à dire la partie absorbante vers l'extérieur, et la pression contre la vulve... Pas très confortable et surtout beaucoup moins efficace...

Mais sinon, si tu as la bonne culotte, alors là ... c'est le confort total ! Rien à voir avec une serviette plastifiée jetable du commerce !! C'est doux, ça ne crée pas d'irritation... bref c'est le top !

La serviette se clipse grâce aux ailettes et au bouton pression.


Autre avantage : Clairement, devant ton copain ou dans un vestiaire de sport etc : t'as quand même vachement moins l'air con avec ça qu'avec tes protèges-côtés en plastique blancs qui dépassent et qui se sont plus ou moins collés sur ta cuisse... Sans compter le bruit de plastique au moindre mouvement quand tu bouges dans le lit à côté de Monsieur... Pas très glam...


Mais aussi : pas de problème de ..."Merde, j'ai oublié d'acheter des serviettes hygiéniques, et j'ai mes règles et on est dimanche etc..." Tu en as toujours à la maison, ou dans le sac à main !

Lorsque ta serviette a été utilisée, il suffit de la replier grâce à la pression et de la ranger dans la pochette étanche en attendant ton retour à la maison.

Je tiens à signaler que je n'ai eu aucun problème d'odeur dérangeante à l'utilisation (même moins que pour des serviettes traditionnelles jetables) ni même lors du ""transport" de mes serviettes usagées.



Lavage et entretient :

Voilà 3 cycles que j'utilise mes protections réutilisables, et pour rien au monde je ne reviendrai au jetable !

Je les lave à 60° pour les débarrasser des micro-organismes et je les replie soigneusement pour le stockage.


Si tu as envie de tenter l'expérience : je t'y encourage ! Moins de déchet, moins d'irritations, pas de passage cutaneo-muqueux de produits toxiques (comme des pesticides de synthèse ou des hydrocarbures) plus joli, plus confortable et à terme : bien plus économique !!

N'hésite plus ! Investit !


A bientôt sur TaNaturo.com


#servietteshygiéniques #cycle #trucdefille #menstrues #zerodechet #ecolo #servietteslavables


Cet article t'a plu ? N'hésite pas à mettre un petit ♥ et à le partager en cliquant sur les icônes des réseaux sociaux juste en dessous !



223 vues

TaNaturo

Manon Vitte Naturopathe Diplômée

Toul (54)

06 14 72 15 02

manon.vitte@yahoo.fr

Siret : 831 913 553 00010