Végétarien, flexitarien, végétalien, végan : quelles différences ? Quels risques pour la santé ?

Dernière mise à jour : 22 août

Comment différencier les végétariens, les végans, les végétaliens et les flexitariens ? Comment consomment-ils ? Quels sont leurs arguments ? Peuvent-ils rester en bonne santé ?


végétarien, végan quelle différence

Sommaire

Végétarien, végétalien, fléxitarien, végan : quelles sont leurs différences et leurs points communs


Quels sont les arguments de ceux qui pratiquent ce type d'alimentation


Les avantages et les risques pour la santé


Comment être végétarien, végétalien, végan et ne pas risquer de carences


Mon conseil de naturopathe


 

De nos jours, les convictions et pratiques alimentaires font couler beaucoup d'encre. Si nombreux sont ceux qui pensent qu'il s'agit d'une histoire de mode, les principaux intéressés avancent des arguments santé ou écologiques pour justifier leurs choix.


Dans ce dédale d'adjectifs descriptifs, quelle est véritablement la différence entre un végétarien, un végétalien, un flexitarien et un végan ? Est-ce la même chose ? Qu'en est il du crudivorisme ? Ces personnes prennent-elles des risques pour leur santé en ayant ces habitudes alimentaires ou au contraire ? Voyons ça ensemble !


Végétarien, végétalien, flexitarien, végan : quelles sont leurs différences et leurs points communs ?


L'omnivore

Les pratiques alimentaires de l'omnivore sont simples : il mange de tout : végétaux, viande, poisson, produits laitiers et œufs. Ainsi donc : pas de régime particulier.


Le végétarien

Une personne végétarienne fait le choix de ne pas manger de viande, de poisson et de fruits de mer.

Par contre, dans le cadre du végétarisme, la personne consomme encore des produits dérivés animaux comme les produits laitiers et les oeufs.



Le flexitarien

Les pratiques alimentaires du flexitarien se positionnent entre l'omnivore et le végétarien. Sa consommation de viande, de poisson , et des fruits de mer est très modérée et il privilégie la qualité à la quantité.


Le végétalien

Le végétalien ne consomme plus de produits d'origine animale, autrement dit pas de poisson, pas de viande, mais pas d’œufs non plus, ni de lait et de produits laitiers.

Dans le végétalisme, l'alimentation est donc composée de fruits, de légumes, de produits céréaliers, de légumineuses et d'oléagineux.


Le vegan

La personne végan est un végétalien qui va plus loin en terme de philosophie de vie, d'écologie et d'éthique. La pratique n'est donc pas simplement alimentaire.

Le véganisme doit exclure toute utilisation de produits animaux qu'ils soient alimentaires, mais aussi cosmétiques, ainsi que pour l'habillement.

Ainsi donc les végans ne mangent que des végétaux (fruits, légumes, légumineuses, produits lacto fermentés, oléagineux, céréales), mais ils ne portent pas de cuir, de laine et n'utilisent pas de produits dont la composition intègre des produits animaux, ni de produits cosmétiques testés sur les animaux.

A noter : le végan ne consomme pas de miel non plus !


Le crudivore

Le crudivore mange de tout mais uniquement des aliments crus, quelle que soit leur nature. Le crudivore considère que la cuisson dénature les produits, et leur fait perdre leur qualité nutritionnelle.


Quels sont les arguments de ceux qui pratiquent ce type d'alimentation


La protection animale, le respect de la vie des animaux et le refus de l'exploitation animale est le principal argument des personnes pratiquant des régimes alimentaires composés uniquement de végétaux.


Le type d'alimentation choisi dépend du niveau de conviction et d'investissement de la personne dans la cause qu'il défend, mais aussi de sa capacité à supporter la contrainte alimentaire.


Les habitudes alimentaires sont souvent bien ancrées et motivées par de réelles convictions pour la santé et l'écologie.


Les avantages et les risques pour la santé

Les avantages

Diminuer sa consommation de viande paraît, quoiqu'il arrive, essentiel à une bonne santé.


En effet les occidentaux surconsomment la viande (le poisson aussi mais dans une moindre mesure). Cette surconsommation engendre la production de masse et l'élevage intensif qui fournissent de la viande en quantité, mais de qualité médiocre et surtout dans l'irrespect total de la condition animale.


La surconsommation de viande est pourvoyeuse de déchets pour l'organisme, et favorise le cancer colorectal en ce qui concerne la viande rouge.


De nombreux occidentaux n'envisagent pas un repas sans viande.

Par contre un repas sans légumes, ça ne les dérange pas ! (LoL)


Les produits laitiers sont quant à eux agressifs pour la sphère intestinale (à cause du lactose et de la caséine qu'ils contiennent) et pourvoyeurs de déchets également.

De nombreuses maladies et troubles cutanés s'améliorent lorsque les gens limitent (voire stoppent) leur consommation de produits laitiers.


Le français moyen consomme énormément de fromage, de crème et de yaourts.


Les œufs, quant à eux posent bien moins de problèmes à la santé, mais l'exploitation animale qu'ils engendrent n'est pas anecdotique.


Les risques pour la santé

L'homme est par nature omnivore, et les apports alimentaires issus des produits animaux sont importants pour la vie et la santé.


Le risque pour les personnes qui ne mangent que des végétaux est la carence en nutriments et en micronutriment, si la personne ne sait pas compenser les manques générés par la non-consommation de produits animaux.


On pense bien souvent à la carence en protéines, mais elle n'est pas la seule.

La carence en vitamine B12 peut également se manifester car cette vitamine indispensable est essentiellement présente dans les produits animaux.

Un manque de fer, de calcium, de zinc peuvent aussi apparaître (la viande étant un apport en fer héminique notoire).



Comment être végétarien, végétalien, végan et ne pas risquer de carence

Les personnes suivant ce type de régime alimentaire peuvent tout à fait rester en bonne santé, sans carence, si elle savent concevoir une alimentation qui saura compenser les apports des produits animaux.


Pour cela , elle doivent bien connaitre la nutrition, pour apporter à leur organisme ce dont il a besoin.


Le végétariens, végétaliens et végans doivent compter sur un apport massif en protéines végétales : leur consommation de légumineuses, d'oléagineux et de céréales complètes doit être très régulière.

Les produits à base de soja sont également une bonne alternative.


Astuce : pour apporter à l'organisme les 8 acides aminés essentiels sans manger de produits animaux, mélangez des céréales complètes avec une poignées de légumineuses. Ensemble, ces 2 types d'aliments apportent des protéines complètes . Par exemple : du boulgour avec une poignée de haricots rouge, du quinoa avec une poignée de lentilles, du riz avec une poignée de lentilles corail etc...


En ce qui concerne la vitamine B12, les végétarien pourront compter sur les œufs. Pour les végétalien et vegan, une complémentation par cure régulière de vitamine B12 semble être plus raisonnable afin d'éviter toute carence.


Pour les apports en fer, comptez sur les végétaux riches en fer : lentilles, épinards, le soja, les haricots blancs, les graines de tournesol, les oléagineux, le cacao, le brocoli, les raisins secs...


Pour le calcium, les produits laitiers ne sont pas les seuls à contenir du calcium ! D'autres aliments en contiennent


Les céréales complètes et les graines sont d'excellentes sources alimentaires de zinc.


Mon conseil de naturopathe

Je ne juge pas les personnes ayant ce type de régime alimentaire, bien au contraire. je pense que quoiqu'il arrive il faut vivre en accord avec ses convictions pour être heureux et en bonne santé. C'est un choix à faire en conscience et en toute sérénité.


Pour ma part je suis flexitarienne. Je consomme peu de viande.


Il est tout à fait possible de vivre en accord avec vos convictions, et de pratiquer un régime alimentaire particulier, tout en restant en bonne santé. Pour ça, intéressez-vous de près à la nutrition : ainsi, vous compenserez correctement les éventuels manques.


Un bilan sanguin check-up prescrit par votre médecin régulièrement permettra de vérifier que tout va bien et que vous ne manquez de rien !


A bientôt sur TaNaturo !


Cet article sur les types de régimes alimentaires t'a plu ? Partage le avec tes proches ! (pour leur montrer qu'on peut ne pas manger de viande et être en bonne santé ! Haha !)


 

Je suis Manon Vitte, praticienne naturopathe certifiée FENA depuis 2017 et infirmière de bloc opératoire de formation initiale (en activité de 2003 à 2021). Mon cabinet se trouve à Toul en Meurthe et Moselle.


Depuis 2017 j'anime avec joie et sans complexe ni tabou, le blog TaNaturo, la naturopathie dépoussièrée et Rock'N'Roll, pour partager mes connaissances et ma vision de la naturopathie avec décontraction !


Je consulte en cabinet et en visio-conférence pour optimiser ton bien être.





192 vues

Posts similaires

Voir tout