Étudiant naturo : quel Naturopathe souhaites-tu devenir ?

Mis à jour : nov. 11


Salut les djeun's ! Les futurs naturos et les naturos fraîchement éclos !

Aujourd'hui on aborde un sujet qui va nécessiter que tu fasses un minimum de travail sur toi. Il s'agit de déterminer ton identité professionnelle, tes outils de prédilection et les tendances que tu souhaites mettre en avant pour démarrer ton activité professionnelle.


On entend souvent que pour bien marcher dans ce métier, il faut se "spécialiser". Personnellement je trouve le terme un peu fort et particulièrement lorsqu'on débute dans la profession. Difficile de se "spécialiser" alors qu'on a aucune expérience dans rien ...

La spécialisation sous-entend (selon moi hein, c'est toujours pareil : ça n'engage que moi) qu'on ait une expérience en la matière et qu'on ait approfondi le sujet par la connaissance théorique mais aussi et surtout empirique.

Et l'expérience ça ne s'acquiert que dans un temps incompressible, pas juste parce qu'on l'a décidé.

Bien souvent la "spécialisation" prétendue de certains praticiens ou conseillers est autoproclamée et n'a que peu de fondation réelle. Parce que clairement avoir fait son mémoire sur un sujet précis ne fait pas de nous des "spécialistes" ou des "experts". Seulement des gens qui ont approfondi un sujet de façon essentiellement théorique, pas empirique. "Expert" signifie expérience...


Malgré tout, je pense que lorsque l'on commence à avoir un peu de bouteille, on peut se permettre en effet de choisir un domaine de prédilection (plus qu'une "spécialisation" , je n'aime pas ce terme qui s'apparente à celui du domaine médical et qui en réalité n'y correspond pas).

Désormais plusieurs structures de formation proposent l'approfondissement de certains domaines, de certaines pathologies et je trouve l'idée intéressante.

En effet la formation de naturopathe est assez généraliste, alors développer certains sujets qui nous intéressent peut s'avérer utile car jusqu'à maintenant, pour approfondir, il fallait se démerder seul si je puis dire... et faire ses propres recherches.


Mais pour toi qui débute, ne grille pas les étapes.


Déterminer ton identité


Dans un premier temps, détermine ton identité. Qui es-tu, toi le jeune naturo ? Quel type de naturo es-tu ? Quelle voie souhaites-tu prendre ? Je ne pense pas que ce soit quelque chose qui se choisisse, tout simplement parce que ça reflète qui tu es, et on ne choisit pas qui on est. On existe tel quel, un point c'est tout.

Es tu plus concret ? Plus carthésien ? Es tu branché énergétique ? Gestion de l'émotionnel ? Es-tu de ses praticiens qui visent la perfection en terme d'hygiène de vie ? Ou es-tu plus tolérant, moins rigide ? Quoi qu'il en soit : assume-toi et pratique la naturopathie selon TES convictions profondes et réfléchies tout en restant en cohérence avec les principes de base que l'on t'a inculqué lors de ta formation à savoir ne pas nuire, suivre la nature, considérer l'individu dans sa globalité, trouver et travailler sur la cause, detoxifier et enseigner.


Nous ne sommes pas tous identiques parce que nous sommes naturos. Nous n'apprécions ni n'utilisons pas forcément les mêmes outils. Et fort heureusement ! Car ça permet aux consultants potentiels de trouver LE naturo qui leur correspondra, qui saura les cerner et les guider vers une santé optimisée.

A chaque praticien son type de clientèle et c'est très bien comme ça.

"Chaque pot a son couvercle !!" a dit la grande philosophe Zézette dans le chef d'œuvre "Le père Noel est une ordure" #zezetteEpouseX #LePèreNoelEstUneOrdure #PayeTaCitation #VlaLesReferences


Ne sois pas celui qu'on voudrait que tu sois, sous prétexte que c'est de bon ton quand on est naturo de tenir tel ou tel discours. Sois en accord avec toi même, car tu ne ferais pas long feu en tenant un discours qui manque d'authenticité.


Détermine tes outils de pratique naturopathique


N'en déplaise à certains, tu n'es absolument pas obligé de pratiquer toutes les techniques que ce soit pour le bilan ou pour les pratiques naturopathiques.

Bien entendu : il y a les techniques dites majeures, celles que tu ne pourras pas éviter : l bromatologie (alimentation), la psychologie et l'activité physique : elles sont le cœur de la naturopathie.

Personnellement certaines techniques ne me plaisent pas.... Je n'accroche pas, ça ne me correspond pas . Est ce que ça fait de moi une mauvaise naturo ? Bien sûr que non ! Juste une naturo qui accepte et assume de ne pas pratiquer l'ensemble des techniques initiées à l'école.

Le choix de tes outils doit bien entendu rester en cohérence avec ton identité, ça va sans dire.

Utilise les outils qui te font kiffer, qui te parlent.


Détermine tes outils de communication


Dans la même idée et dans la même suite logique, il s'agira ensuite de déterminer les outils avec lesquels tu vas communiquer sur ton activité : idem, choisis ceux pour lesquels tu as une certaine propension, des aptitudes naturelles.

Tu es à l'aise en public, tu sais facilement expliquer en quoi consiste ton activité ? Pourquoi ne pas organiser des réunions d'information au niveau local pour expliquer comment tu travailles et en quoi tu peux être utile aux gens.


Tu as le contact social et la discussion facile ? Les salons bien-être, bio etc seront pour toi !

Tu es doué pour l'écriture ? Ouvre ton blog et écris sur tes opinions, tes pratiques.


Tu maitrises la vidéo ? Pourquoi ne pas faire tes petites vidéos sur youtube ?


Tu connais bien les réseaux sociaux ? Utilise les pour faire valoir ton activité .

Les outils de communications sont larges, mais ils doivent eux aussi te correspondre. A quoi bon écrire un blog si on est pas doué pour l'écriture? A quoi bon se filmer si on ne sait pas monter une vidéo .


Si tu n'es pas à l'aise avec ton outil : ça se voit ! Alors choisi le bien !


Par exemple, moi je ne vais jamais dans les salons bien-être en tant qu'exposante, car ça n'est absolument pas profitable pour mon activité. Je n'ai pas la discussion aisée avec les gens, j'ai du mal à me vendre en direct, comme ça, je ne suis pas à l'aise.... Ça n'est pas grave ! J'utilise d'autres outils de communication !

Fais de même !


Détermine ta population cible


Sans aller jusqu'à déterminer une pathologie cible dans un premier temps, tu pourras assez rapidement déceler quel type de population est celle qui t'anime. As tu envie de travailler avec des femmes ? Avec des hommes ? Avec des enfants ? Avec des sportifs ? Avec des novices en matière de naturopathie et les initier à la découverte, ou plutôt des gens déjà initiés pour les accompagner encore plus loin sur le chemin de l'optimisation ?


Mais surtout : choisis la parce qu'elle t'anime, et pas parce que c'est porteur et parce que tu auras plus de chances de gagner du fric avec ! (si j'emploi ce terme c'est parce que certains sont uniquement là dans ce but et c'est navrant...)


Bien sûr, il n'y a pas à rougir de tenter de vivre de ton activité, mais tes choix devront être un savant mélange entre passion et choix de raisons motivés par l'équilibre économique de ta petite entreprise.


Tous ces conseils te permettront de démarrer ton activité et de faire tes premières armes et tes premières expériences de façon cohérente, car au début on se perd un peu ... On veut tout faire, tout dire, tout pratiquer, mais cibler un minimum l'objet de ton activité ne te sera que profitable.

L'expérience acquise avec le temps pourra te permettre par la suite de choisir ton véritable "dada" et de cibler de façon plus pointue la ou les pathologies que tu maitriseras à la perfection.


Ne brûle pas les étapes jeune Jedi ! Rome ne s'est pas faite en un jour et des bases solides sont nécessaires à l'évolution de ta petite entreprise.


A bientôt sur TaNaturo.com


Cet article t'a plu ? N'hésite pas à y mettre un ♥ et à le partager en cliquant sur les icônes des réseaux sociaux juste en dessous


#etudiantnaturo #activitéprofessionnelle


TaNaturo

Manon Vitte Naturopathe Diplômée

Toul (54)

06 14 72 15 02

manon.vitte@yahoo.fr

Siret : 831 913 553 00010