Étudiant naturo : Analyse de cas , la "naturo à papa" c'est fini !

Mis à jour : août 23


Salut les futurs naturos pro (mais déjà naturo dans l'âme !)

Aujourd'hui on aborde un sujet concret qu'est l'analyse de cas .

Dans un précédant article, je t'avais expliqué comment se déroulent mes consultations.


A lire aussi : Etudiant naturo : comment appréhender la consultation en cabinet


Lors de la première consultation, une grande partie de l'entretien est occupé par l'anamnèse, autrement dit le recueil de données concernant ton client. Celui ci sera complété au besoin, par un bilan iridologique, si tu utilises la technique.


L'empathie, l'écoute, le recueil de données efficace : c'est top ! Mais ça n'est pas encore suffisant ! Reste le plus gros et le plus ardu morceau du travail à faire : analyser toutes ces données pour proposer des pistes de travail cohérentes à ton client.


La naturo à papa c'est fini

Comprends tu ce que j'entends par là ? Peut-être pas ... Alors je t'explique. Lorsque je parle de "naturo à papa", j'évoque tout simplement un mode travail qui consisterait à appliquer sans y réfléchir des principes de bases d'alimentation et d'hygiène de vie, en partant du postulat qu'ils sont, par définition, "bons" pour la santé de ton client et issu de traditions millénaires, sans avoir tenté de déterminer des priorités, ou organisé du lien entre les différents troubles que ton client peut présenter.


Le naturo n'est plus un vieux druide mystique que l'on doit croire sur parole !



Aujourd'hui les choses ont changé, le naturopathe use, certes, des connaissances ancestrales issues des traditions millénaires, mais il s'appuie surtout sur la biologie cellulaire et sur la physiologie pour identifier le parcours de "dominos-cascade" de la santé de son consultant.


Cet énorme dernier domino représente la maladie et la raison pour laquelle ton consultant est venu te voir.

Ton rôle ne consiste pas à travailler sur ce dernier énorme domino, mais bien à agir sur ceux qui se trouvent en amont, et particulièrement sur le premier, le tout petit, car c'est lui, aussi minuscule puisse-t-il paraître, qui déclenche toute la cascade.


C'est ça la naturopathie !


Pour ça, il est donc primordial de maîtriser l'anatomie et la physiologie humaine.

Alors bien sûr, ça peut paraître chiant et rébarbatif (moi je trouve ça passionnant), mais c'est juste indispensable.


Si tu ne maîtrises pas l'anatomie-physiologie, les vidéos de la plateforme "Naturo en Herbe" feront de toi un pro de la physio ! (elles sont en promo jusqu'au 31/08/2020, 13 euros au lieu de 18 ! Profites-en !)


Tu ne peux pas te contenter de dire à ton client d’arrêter de manger des produits laitiers et du gluten et de faire de la méditation, par ce qu'il est de bon ton quand on est naturo de prodiguer ce genre de conseil !


Tu dois savoir pourquoi et tu dois savoir comment.


Tu dois comprendre comment tout s'est déroulé dans l'organisme de ton client et remonter le temps et les événements afin de tracer le processus physiopathologique dont il fait l'objet.

Ça n'est pas pour rien que la consultation est aussi longue ! Sinon on dirait à tout le monde en 15 mn d’arrêter le lait et le gluten," Voilà madame, ça fait 70 euros !"


Quelles sont les données nécessaires à l'analyse

Voilà les données dont tu as besoin pour comprendre ce qui se passe chez le consultant qui vient te voir. Trois grandes catégories de données vont se distinguer :

Celles qui concernent son histoire depuis sa naissance

Tu vas demander à ton client de dépeindre grossièrement son histoire de vie, depuis sa naissance, son enfance, son adolescence et sa vie d'adulte.

Ça te permettra de déterminer des événements marquants ou traumatisants qui ont pu influer sur son état actuel, voire même le déclencher.


Je te rappelle qu'à défaut d'être médecin, tu n'es pas psy non plus.


Il ne s'agit pas d'aller trop dans le détail, mais de caractériser des grandes tendances et des événements ponctuels. Par exemple, en ce qui concerne l'enfance, l'idée est d'estimer si le client considère qu'il a eu une enfance heureuse dont il garde de bons souvenirs, s'il a été entouré d'amour comme tout enfant devrait l'être, s'il a vécu des expériences traumatisantes à cette période, ou pas.


Celles qui concernent son hygiène de vie et son contexte actuels

Ici on parle de l'environnement du client au jour de sa consultation : alimentation, hydratation, sommeil, niveau de stress, situation familiale et socioprofessionnelle, vie sociale etc... Là aussi, on recherche toute situation ou cumul d'éléments propices à créer l'état actuel de la personne.


Celles qui concernent chacun des systèmes principaux de son organisme

Là on ne parle plus du contexte du client mais bien de son organisme lui même, en étudiant tout signe ou toute manifestation anormale qui montrerait que le système en lui-même nécessite d'être rééquilibré.

Ainsi tu vas pouvoir questionner ton client sur :

- son système digestif

- son système nerveux

- son système immunitaire

- son système cardiovasculaire

- son système pulmonaire

- son système urinaire

- son appareil locomoteur

- sa sphère émotionnelle

- son système endocrinien et reproducteur

- Son système tégumentaire

Décortique toutes ces infos, en bon Sherlock Holmes que tu es, et note tout ce que tu trouves d'anormal, ou ce qui, selon toi, mérite d'être amélioré.


L'observation

J'aurai pu commencer par ça, car il s'agit là des premières données que tu pourras récolter dès l'ouverture de la porte du cabinet. Scrute ton client dans le détail aussi bien dans son physique (morphologie, peau, cheveux, ongles, dents, teint...) que dans son attitude (démarche, posture, ton de la voix...). Tu en sauras déjà énormément rien qu'en observant.


Le bilan iridologique

Comme je te l'ai déjà expliqué, je n'utilise plus cette technique qui ne me convient pas.

(NB : tu as tout à fait le droit de ne pas adhérer à TOUTES les techniques)


Si tu l'utilises, le bilan iridologique doit te servir à confirmer ou infirmer les soupçons évoqués lors de l'anamnèse, mais ne peut constituer un outil suffisant à l'analyse à lui seul.


Comment organiser toutes ces données

Te voilà maintenant avec des tonnes de données à analyser ! Comment y parvenir ? Je te donne ici quelques pistes


Organisation temporelle


Dans un premier temps tu peux grossièrement classifier les événements de vie de ton consultant de façon temporelle.

Tu constateras peut être que plusieurs éléments cumulés dans un laps de temps court peuvent constituer une matière suffisante au bouleversement du terrain de ton client. Certaines expériences peuvent même se révéler être de véritables déclencheurs de la maladie sur un terrain fragilisé.


Analyse du contexte de vie et des systèmes

Mettre les unes en faces des autres les données d'hygiène de vie et celle montrant les signes de chaque système te permettra de déterminer comment le contexte de ton client influe directement actuellement sur ses systèmes.

L'impact évalué sur chaque système, te permettra de déterminer également des priorités dans les pistes de travail à proposer.


En parlant de priorités : il y a une règle de base à respecter car elle a fait ses preuves : si le système digestif de ton client est perturbé, voire lourdement déglingué, il devra impérativement constituer la première étape du travail de rééquilibrage.


C'est également ici que tu vas pouvoir dessiner les fameux "liens" de cause à effet, ou du moins de corrélation entre les différents systèmes, qui vont te permettre de recomposer le puzzle de la cascade de dominos de ton client.



Analyse transversale des données

L'ensemble des informations récoltées va également te renseigner de façon transversale sur deux points essentiels en naturopathie :

- l'état d'encrassement et d'oxydation de l'organisme de ton client

- et le niveau d'énergie vitale

Ces deux paramètres vont être renseignés par l'ensemble des données que tu as récolté, à la fois concernant les systèmes, mais aussi l'hygiène de vie et l'historique.

Ils impacteront directement sur la stratégie à élaborer.


Analyse extemporanée ou à posteriori ?


Là c'est à toi de voir. Plus tu auras de l'expérience, et plus tout ce système d'analyse va se faire en direct dans ta tête durant la consultation.

A l'évidence, les premiers liens de cause à effet vont te sauter aux yeux de plus en plus facilement, au fil des consultations.

En ce qui me concerne, je donne toujours oralement à mon client sur le dernier quart d'heure consultation mes premières déductions et mes premiers conseils.

Par contre, je me garde 48h pour lui remettre un compte rendu complet écrit.

C'est ma façon de fonctionner pour plusieurs raisons :


- faire des recherches au besoin

- m'assurer des compatibilités en phyto-aroma et des contre indications

- mais aussi et surtout laisser "mijoter" le cas dans mon cerveau. Bien souvent, d'autres pistes d'analyses me viennent en tête à la relecture de mes notes.

- enfin, cela me permet de rendre à mon client un compte rendu propre, détaillé, structuré et documenté, où je reprends en détail tout ce qu'on a pu évoquer lors de la séance.


Le but est que le client puisse s'y référer au besoin, surtout au niveau des explications, pour qu'il puisse bien comprendre les tenants et les aboutissants de ce que je lui propose.

Clairement, je redirige souvent mes clients vers des articles que j'ai écrit et qui les concernent directement. J'ai pendant longtemps pensé que tout ce que j'écrivais ne me servait pas à grand chose au niveau du cabinet. Mais finalement, le panel d'article étant maintenant assez conséquent, ça m'est du grande utilité pour les clients du cabinet (qui ne sont pas forcément des lecteurs de TaNaturo.com , mais qui du coup, peuvent le devenir)


Tu vois que les choses sont un peu plus structurées que ce que l'on pourrait penser de prime abord !


A toi de jouer maintenant !


A bientôt sur TaNaturo.com


Cet article t'a plu ? N'hésite pas à y mettre un ♥ et à le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les icônes juste en dessous.


#etudiantnaturo #consultation #analyse

810 vues

TaNaturo

Manon Vitte Naturopathe Diplômée

Toul (54)

06 14 72 15 02

manon.vitte@yahoo.fr

Siret : 831 913 553 00010