Quel avenir pour la naturopathie ?

Article rédigé par Abdelaziz El Mansouri


Un cadre intégré serait nécessaire pour rapprocher la médecine moderne et la naturopathie tout en offrant une certaine autonomie à chacun.



 

Contrairement aux interventions pharmaceutiques modernes qui se concentrent davantage sur le soulagement des symptômes, les approches « naturopathiques » visent à traiter la cause profonde de la maladie en utilisant des thérapies non invasives.


Au cours des derniers mois, en particulier après l'épidémie de COVID-19, l'attention mondiale s'est tournée vers de meilleures pratiques de santé. Les gens ont pris conscience de la nécessité d'« être en bonne santé » et ont commencé à examiner les différents aspects, de leur santé, qu'ils pourraient améliorer.


Il est vrai que certains facteurs comme la génétique, le sexe et l'âge ne peuvent pas être modifiés. Cependant, il existe de nombreux autres facteurs de santé qui peuvent être modifiés avec des conseils individualisés et un bon accompagnement.


La naturopathie s'inscrit parfaitement dans cette vision qui met principalement l'accent sur la prévention des maladies et le maintien d'une bonne santé durable. Elle fonctionne sur le principe que « le corps humain a la capacité de guérir naturellement ». L'approche unique, centrée sur le patient, adoptée par ce concept qui tient compte des facteurs physiques, psychologiques, sociaux et environnementaux peut assurer une meilleure qualité de vie et réduire la surcharge de nos systèmes de santé.


L'Organisation mondiale de la santé estime que les maladies non transmissibles (MNT) entraîneront 55 millions de décès d'ici 2030. Les maladies non transmissibles (MNT) tuent chaque année 41 millions de personnes, ce qui représente 71% des décès dans le monde.

Chaque année, 15 millions de personnes, âgées entre 30 à 69 ans, meurent d’une maladie non transmissible; plus de 85% de ces décès «prématurés» surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.


Compte tenu des coûts élevés du traitement, des longues listes d'attente et d'un budget limité qui mettent la société à rude épreuve, un système de prévention des MNT pourrait jouer un rôle de premier plan pour combler les lacunes au cours des années à venir.


C'est là que la naturopathie peut jouer un rôle important dans l'avenir de la prestation des soins de santé.


Intégration de la naturopathie à la médecine moderne

La pandémie en cours a confirmé une chose; la médecine conventionnelle n'est pas suffisante pour répondre aux besoins de santé de la population croissante dans le monde. Une approche holistique basée sur la prévention et la précaution est nécessaire pour créer un modèle de soins de santé durable.


Contrairement aux interventions pharmaceutiques modernes qui se concentrent davantage sur le soulagement des symptômes, les traitements « naturopathiques » visent à traiter la cause profonde de la maladie en utilisant des thérapies non invasives telles que des conseils sur le mode de vie, la nutrition clinique, divers régimes de détoxification et la médecine botanique. On s'attend à ce qu'au fil du temps, cette approche « naturopathique » centrée sur le patient se traduise par moins de visites à l'hôpital, des dépenses médicales plus faibles et une vie meilleure.


Au sujet des médecine traditionnelles, l’OMS stipule que :


« La médecine traditionnelle est très ancienne. C’est la somme de toutes les connaissances, compétences et pratiques reposant sur les théories, croyances et expériences propres aux différentes cultures, qu’elles soient explicables ou non, et qui sont utilisées dans la préservation de la santé, ainsi que dans la prévention, le diagnostic, l’amélioration ou le traitement de maladies physiques ou mentales.


« Le terme “médecine complémentaire” ou “médecine alternative” est utilisé de manière interchangeable avec “médecine traditionnelle” dans certains pays. Elles concernent une large gamme de pratiques de soins qui ne font pas partie des traditions du pays et qui ne sont pas intégrées dans le système de santé dominant. »


Rappelons que pour l’OMS la santé se définit ainsi :


« La santé est un état complet de bien — être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmités »


Cependant, compte tenu de la relation tendue entre la médecine alternative et la médecine moderne, une véritable intégration ne peut se produire que si des collaborations significatives et des apprentissages croisés sont impliqués entre ces deux systèmes sur un pied d'égalité et qu’ils se complètent mutuellement. Un cadre intégré serait nécessaire pour rapprocher les deux systèmes tout en offrant une certaine autonomie à chacun.


Augmentation de l'adoption des services cliniques à distance

La publication de directives de télémédecine par le ministère de la Santé a entraîné une augmentation des téléconsultations dans tout le pays. Bien que les activités de télémédecine aient commencé il y a longtemps, ce n'est qu'après COVID-19 que le véritable potentiel de la télémédecine a été réalisé.


Avec tout ce qui est accessible du bout des doigts à l'ère numérique, le traitement médical virtuel assure un contact accru avec un médecin, des soins facilement accessibles et des dépenses réduites. Bien que des schémas thérapeutiques spécifiques ne soient pas possibles grâce à la télémédecine, ceux qui sont confinés à la maison ou qui ont un handicap peuvent bénéficier énormément des consultations de télémédecine. Il devient de plus en plus évident que l'adaptation continue aux services de soins virtuels serait une réalité du futur pour promouvoir le bien-être humain à tout moment et en tout lieu. Une véritable opportunité pour l’accompagnement naturopathique.


Entrée de plus de joueurs

Avec une sensibilisation accrue du public au système de médecine alternative, il y a une demande croissante sur le marché pour des sources alternatives de guérison.


Plusieurs nouvelles start-ups devraient proposer des traitements holistiques et des offres préventives pour exploiter ce marché en expansion, en particulier dans les grandes villes, qui font déjà sentir leur présence avec leurs forfaits et produits de soins de santé holistiques.


Rares sont les formations en naturopathie reconnue, il faut prendre le temps de vous renseigner à travers les différents organismes de formation afin de faire le meilleur choix.


La voie à suivre

La récente pandémie de COVID-19 a créé un besoin désespéré de réviser les modes de vie malsains chez des millions de personnes. Ils sont davantage à la recherche de moyens de santé préventifs qui mettent l'accent sur le traitement naturel et explorent les symptômes associés de manière holistique en recherchant les causes profondes.


La demande croissante pour une meilleure solution sert de catalyseur parfait pour que l'industrie de la médecine alternative connaît un boom sans précédent.

Cependant, il existe toujours un besoin urgent de réformes réglementaires et juridiques avant qu'elles ne puissent devenir réalité dans le cadre du processus d'intégration du système de médecine alternative à la médecine moderne dans le but de tirer le meilleur parti des systèmes de prestation de soins de santé.

Dans un monde idéal, la médecine conventionnelle et traditionnelle sont et doivent être complémentaires.



159 vues

Posts similaires

Voir tout