Soulager une entorse naturellement

Mis à jour : avr. 15


Soulager une entorse naturellement

Aujourd'hui on parle d'une blessure extrêmement courante, aussi bien chez les sportifs que chez le commun des mortels : il s'agit de l'entorse.

Douloureuse, impressionnante par le gonflement et l'hématome qu'elle occasionne, tu peux tout à fait t'en relever si tu fais ce qu'il faut.

A contrario, si elle est mal soignée, il peut y avoir des récidives....

La naturopathie et les soins naturels peuvent facilement t'aider à soulager ton entorse pour que ton organisme s'en relève au plus vite et que tout ça ne soit rapidement qu'un mauvais souvenir.


Une entorse ? What is it ?


Qu'est ce qu'une entorse

Une entorse est une blessure qui peut survenir sur n'importe quelle articulation et qui touche essentiellement les ligaments.

Pour rappel, un ligament est une bandelette fibreuse qui relie deux os entre eux.


Dans l'entorse, un ligament a été étiré plus que ton anatomie ne peut le supporter, lors d'un mouvement que je qualifierais de "contre-nature". En gros, ton articulation s'est pliée beaucoup plus que ce qu'elle ne le devrait, et la bandelette qui sert de maintien et de stabilisation à cette articulation, a été distendue comme un élastique sur lequel on a trop tiré, et qui ne revient plus à sa forme initiale.

La lésion du ligament est donc de l'ordre de la distension, mais elle peut aller jusqu'à la déchirure pour les entorses graves, voire à l'arrachement osseux.

Dans le cas de l'arrachement osseux, le ligament a, en effet, été trop étiré, mais il a résisté, et c'est la partie de l'os sur lequel il est fixé qui a cédé.

Les entorses les plus fréquentes concernent les chevilles, les poignets ou encore les pouces (jeux de ballon souvent)


Les lésions sont donc inflammatoires, et il existe bien souvent un important hématome.


Priorité : Glace, immobilisation ou le strapping


La glace pour soulager l'entorse

Lors du mouvement incontrôlé, la douleur est extrêmement intense.

En général, on sait exactement ce qui vient d'arriver parce qu'on a senti son articulation se plier plus qu'elle ne devrait, ou dans le "mauvais sens".

L’œdème (gonflement) et l'apparition de l'hématome sont quasiment immédiats.


Dans un premier temps il convient d'ôter la chaussure s'il s'agit de la cheville, et de mettre sans attendre une poche de glace sur la zone douloureuse.

La glace, par son effet vasoconstricteur limitera l'apparition du gonflement et la formation d l'hématome.

Bien entendu, dans un deuxième temps : mieux vaut consulter (se soigner seul c'est bien, mais ça a ses limites et l'important est de déterminer l'importance des lésions).


Une radiographie de la zone permettra au médecin de diagnostiquer officiellement la blessure mais aussi de déterminer s'il existe un arrachement osseux (auquel cas, un plâtre pourrait être nécessaire)

En fonction de la gravité, le médecin choisira pour toi la meilleure méthode d'immobilisation : plâtre, attelle ou simple strapping.

Un strapping est une méthode de contention douce de l'articulation qui permet de soutenir le maintien du ligament lésé.


Le repos


Le repas pour soulager l'entorse

Ça va sans dire, le repos est indispensable à la guérison de ton ligament. Comment veux-tu qu'il se régénère si tu le sollicites constamment !

Même après la disparition des premières douleurs, un temps incompressible de repos que te donneras le médecin est indispensable, donc pas question de se dire "Oh c'est bon ! J'ai plus mal !" car il n'y a rien de mieux pour défavoriser la guérison et donc risquer les récidives.

Surélever le membre dans la mesure du possible aidera aussi grandement à soulager la douleur et l'oedème.


Tout ça, c'était la partie médicale qui te sera dictée par ton médecin. Celui ci te prescrira également des anti-inflammatoires et des anti-douleurs (normal, c'est un peu son job...)


Mais pour éviter de te gaver de médicaments comme un junky (attention je ne te dis pas qu'il ne faut rien prendre, mais si on peut en prendre un peu moins et se soulager autrement c'est quand même mieux), quelques méthodes naturelles peuvent soulager la douleur, l'inflammation mais aussi redonnera ton organisme de quoi régénérer ton ligament.


Mesures générales

Alimentation


Alimentation pour soigner l'entorse

Durant le temps de convalescence il conviendra d'adopter une alimentation qui favorisera la guérison, dans le but de limiter l'inflammation.

De façon globale , il s'agit d'utiliser des aliments riches en micro-nutriments, en acides gras essentiels et pauvres en éléments agressifs pour la sphère digestive et pour l'organisme en général.

Pour en savoir plus : Les clés de l'alimentation anti inflammatoire


Micronutrition

De façon plus ciblée, certains micronutriments sont particulièrement indiqués pour favoriser la guérison de ton ligament abîmé.

En effet il participent de façon indispensable à la synthèse du collagène dans ton organisme, et je te le donne en mille : le collagène c'est ce qui constitue la majeure partie du tissu conjonctif de ton ligament.

Ainsi donc en nourrissant ton organisme de ces éléments, tu lui donnes de quoi reconstruire et réparer un ligament de qualité, pour éviter toute récidive.


Les vitamines


Sources et rôles du béta-carotène

Sources et rôle de la vitamine C

Sources et rôle de la vitamine E

La vitamine C participe activement à la synthèse du collagène dans l'organisme. Elle est également antioxydante.

Les vitamines A et E sont antioxydantes et permettent que la structure des ligaments ne se dénature par manque de collagène.


Les oligo-éléments

Le zinc sera utile à la synthèse du collagène qui compose le tissu conjonctif du ligament, mais aussi à la lutte contre l'inflammation.

La silice entre également dans la synthèse du tissu conjonctif.

Le cuivre aidera à la lutte contre l'inflammation.

Le sélénium permettra de lutter contre le stress oxydatif majoré en cas d'inflammation.


Sources et rôle du zinc

Sources et rôle du cuivre

Sources et rôle du sélénium

Les acides gras essentiels


Sources et rôle des oméga 3

La consommation régulière de ces aliments permettra de participer à la guérison, en complémentarité de toutes les autres techniques proposées.


Une cure de vitamines et minéraux d'origine naturelle, en complément alimentaire, peut être toute indiquée lors d'une blessure telle que l'entorse. Mais n'oublie jamais qu'il faut essentiellement apporter à ton corps ce dont il a besoin par l'alimentation.


Phytothérapie


La phytothérapie pour soigner une entorse

De nombreuses plantes peuvent permettre de soulager la douleur et participer à la lutte contre l'inflammation due à la blessure.

Ainsi l'ortie et la prêle par voie interne permettront de reminéraliser l'organisme et de participer à la renutrition des ligaments mais aussi des tendons, des os et des cartilages, pour des articulations plus fortes et plus stables.

Le curcuma permettra également de lutter efficacement contre l'inflammation.


A lire aussi :

L'ortie, un trésor pour ta santé

La prêle, la reine de la reminéralisation

Le curcuma , THE plante aux milles vertus


Les soins locaux

Phytothérapie

L'argile verte


Argile verte pour soigner une entorse