Quelle eau boire ?

Mis à jour : 8 avr. 2020


Très très vaste question...

L’eau a une importance capitale dans l’organisme. Notre corps est composé à plus de 60% d’eau et elle nécessite d’être renouvelée en permanence.

Seulement, pour savoir quelle type d'eau choisir... te voilà bien embêté...

On entend tout et son contraire concernant l’eau de boisson, et tu ne sais plus vers quelle solution te tourner ...

Ne crois pas que n’importe quelle eau fait l’affaire ! Ce n’est pas le cas ...

Ici je te propose de pointer les avantages et inconvénients de chaque possibilité et je t’exposerai laquelle j’ai choisi et pourquoi.

Parce que c’est bien beau ! Tout le monde y va gaiement de son petit avis sur les différentes flottes, mais la plupart ne te disent pas laquelle eux boivent...

Qu’attend-on de l’eau ?

Ça paraît bête comme question mais ça ne l’est pas .

Il faut boire, il faut boire ! On le sait ça ! Mais pourquoi ?

Boire tout au long de la journée permet à ton organisme de renouveler l’eau intra et extra cellulaire. Mais ce n’est pas tout. Elle stimule tes reins et augmente donc l’évacuation des déchets par cette voie.

Du coup (selon beaucoup de naturo), l’eau serait plus importante par ce qu’elle EMPORTE que parce ce qu’elle APPORTE.

Ce qui veut dire que je ne cherche pas à apporter des minéraux et oligo-éléments à mon organisme par cette voie.

J’attends de l’eau que je consomme qu’elle soit pure, et justement pas trop chargée en sels de toutes sortes.

Les minéraux et les oligo-éléments contenus dans l’eau sont inorganiques, dans le sens où ils n’ont pas transité par un végétal... (on s’en fout !... Nan pas du tout, et tu vas voir pourquoi ) Parce que ça influe sur leur biodisponibilité, c’est à dire la capacité qu’aura l’organisme à les absorber pour les faire siens.

La présence de certains éléments nutritionnels dans un produit alimentaire ne garantit pas que ton corps va bien les absorber, en quantité importante, et qu'ils ne vont pas tout bonnement finir pour la majeure partie dans la cuvette des toilettes.

Donc en fait, la quantité de minéraux contenue dans une eau n’aurait pas vraiment d’intérêt nutritionnel... par contre, les eaux très chargées en minéraux encrassent tes reins, qui filtrent à longueur de journée ... En tous cas, clairement : on ne compte pas que sur l'eau pour nous apporter des minéraux

Ainsi donc, on ne peut pas affirmer bien sur que 0% des minéraux contenus dans l'eau de boisson seront absorbés, car indéniablement, une partie le sera. Mais le rôle de l'eau n'est-il pas plutôt de faire le grand lavage de notre organisme ?

La température de l'eau :

Avant même de discuter du type d'eau qu'il faudrait boire, on peut d'ores et déjà parler de la température qu'elle doit avoir.

Je te déconseille de boire de l'eau fraîche tout simplement parce qu'elle n'est pas adaptée à ton organisme. Elle refroidit ton estomac, qui va, par la suite, tout mettre en oeuvre pour faire remonter la température à 37°C, température à laquelle ses enzymes digestives peuvent fonctionner. Autrement dit : beaucoup d'énergie gâchée pour rien ....

Les différents choix d’eau :

- L’eau du robinet :

Le grand avantage de l’eau du robinet, c’est le côté pratique et pas cher ... certes ... seulement elle a souvent un goût... pas très fameux...

Mais s’il n’y avait que ça !

Un des principaux problèmes avec l’eau du robinet, c’est qu’elle est traitée au chlore ... et bien comme il faut, je peux te dire... d’ailleurs souvent on le sent en ouvrant le robinet.

Alors d’un sens : heureusement ! Ça te permet d’éviter de ramener un tas de bactéries pathogènes chez toi par la tuyauterie !

Le chlore : il ne fait pas dans le détail ! Il dézingue toutes les bactéries ! Seulement, te rappelles-tu que tu as, dans ton intestin, un nombre incalculable de petites bactéries amies, sans qui tu ne pourrais pas vivre ?

Bien évidemment , la quantité de chlore contenu dans l'eau du robinet n'est pas faramineuse, mais c'est l'impact sur la durée dont il faut ternir compte.

Tu l’as compris : le chlore de l’eau du robinet, sur le long terme, est un enfer pour ton microbiote intestinal (ce qu'on appelait avant "la flore intestinale"), qui peut s’en trouver perturbé.

Boire de l'eau du robinet n'est pas le seul facteur à prendre en compte sur un cas de dysbiose (perturbation du microbiote intestinal), mais disons qu'il pèse son poids dans la balance...

Et un microbiote qui va mal : c’est le début des emmerdements (si je puis me permettre)

Bientôt sur TaNaturo.com, un article sur l’importance de l’intestin pour la santé globale... (trop cool !! )

De plus lorsque le chlore se lie à des matières organiques, les dérivés chlorés obtenus sont soupçonnés d'être cancérigènes.

Mais ça ne s’arrête pas là ! Il y a d’autres soucis avec l’eau du robinet. Elle peut contenir de nombreuses substances qui ne sont pas filtrées par les stations d’épuration. Comme les nitrates de l’agriculture intensive, les résidus médicamenteux etc ...

Et oui ! Toi qui prends des médocs : on en retrouve bien sur dans ton pipi ! Quand tu tires la chasse, ça part dans les égouts et les stations d’épuration, qui ne filtrent pas ce genre de molécules ... Donc on peut en retrouver dans l’eau de consommation ! Les résidus médicamenteux ne sont pas des paramètres testés dans l'eau du robinet.

- L’eau de source et l’eau minérale :

Déjà pour casser la croyance populaire : l’eau minérale ne s’appelle pas comme ça parce qu’elle contient plus de minéraux... non non .

Le terme « eau minérale » désigne une eau dont les composantes sont stables, et qui peut se prévaloir d'allégation de santé, c'est à dire qu'elles peuvent se permettre d'écrire sur leur étiquette " bon pour ceci... bon pour cela..." etc... et ce n'est pas le cas des eaux de sources.

La plupart du temps les eaux minérales et eaux de source sont conditionnées en bouteille plastique.

L'étiquette permet de connaitre la teneur en minéraux et oligo-éléments.

Je suis sure que tu n'as jamais retourné une bouteille d'eau pour déchiffrer l'étiquette ! Pourtant c'est super intéressant ! C'est l'occasion !

A la fin de l'étiquette on trouve la mention : "résidus à sec à 180°" avec un dosage en mg / litre.

Ce dosage c'est ce qui reste, une fois qu'on fait évaporé toute l'eau de la bouteille à une température de 180°C (tu l'avais compris). En gros : la quantité de sable qui reste au fond de la bouteille quoi.

Plus la quantité est élevée, plus l'eau est chargée en minéraux et peut encrasser tes reins.

Ainsi on peut trouver des eaux extrêmement chargées comme Hépar par exemple (2513 mg/l) et des eaux beaucoup plus pures comme MontRoucous (25mg/ l).

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce ne sont pas les eaux les plus connues qui sont les plus pures. On peut considérer qu'en dessous de 100 mg/l, on est sur une eau tout à fait correcte.

Et je suis sure que tu brûles de savoir quelles eaux en bouteille sont les plus pures, en terme de composition ..... Roulement de tambour.... Et bah non .... je ne le dirai pas !! Non je déconne !!

Parmi les eaux les plus chargée en minéraux on trouve :

- Hépar : 2513mg / l

- Courmayeur : 2133 mg / l

- Contrex : 2078 mg / l

- Vittel : 1084 mg / l

Les eaux à la plus faible teneur en minéraux sont :

- Mont Roucous : 25 mg / l

- Montcalm : 32 mg / l

- Rosée de la reine : 26.8 mg / l

Voilà mon ami ... il en existe bien d'autres, tu n'as qu'à retourner la bouteille pour scruter l'étiquette !!

Comme expliqué plus haut, une eau très chargée en minéraux ne garantit pas qu'ils soient bien absorbés, et donc donc mieux vaut compter sur l'alimentation pour apporter les minéraux nécessaires à la vie.

Parce que le principe que je viens de t'énoncer n'est valable que pour les personnes qui ont une alimentation suffisamment riche et variée pour apporter les besoins quotidiens en minéraux et oligo-éléments : autrement dit une alimentation saine, équilibrée, à base de produits frais etc ...

A contrario : une personne qui a une alimentation déséquilibrée et pauvre en éléments nutritifs, ne devrait pas consommer une eau trop pure et faible en minéraux, car même s'ils sont moins bien absorbés que ceux contenus dans l'alimentation, ils ont le mérite d'être là et d'être en petite partie absorbés.

Seulement l'eau en bouteille, ça a ses limites aussi. Le contenant en plastique y est pour beaucoup. D'un point de vue écologique : la bouteille de plastique est une catastrophe ... Mais il n'y a pas que ça ...

Les contenants en plastique de toutes sortes sont à éviter pour une meilleure santé, même si on essaie de nous faire croire qu'ils sont sans risque. Les particules de plastiques se mélangent au contenu . En gros : tu bois du plastique ! Et plus particulièrement si la bouteille a été chauffée ... Alors, je sais bien : tu ne comptais pas mettre la bouteille dans le micro-onde !

Mais es-tu bien sur que la palette de packs d'eau n'est pas resté en plein soleil lorsqu'elle a été livrée au supermarché ? Ou derrière une vitrine ? Et non , tu n'en sais rien et c'est bien le problème...

Enfin je suis sure que tu as eu vent en 2013 de l'enquête effectuée par 60 millions de consommateurs sur les polluants retrouvés dans les bouteilles d'eau, où la fameuse "Mont Roucous" prônée par de nombreux naturo pour sa pureté, faisait partie de la liste.

Douche froide donc : oui, même l'eau en bouteille n'est pas exempte de polluants, en tous cas au moment de l'étude....

- L'eau filtrée (avec filtre ou carafe type Brita)

Pour épurer l'eau du robinet, on peut aussi utiliser des filtres, montés sur carafe ou directement sur le robinet.

Ce mode de filtration a pour avantage de bien ôter le chlore, les résidus médicamenteux, et certains pesticides.

Il y a un "MAIS", tu penses bien .... sinon ce serait trop simple !

Il faut être très prudent avec ce mode filtration et respecter à la lettre les précautions d'emploi.

Un gros avantage avec le modèle carafe : c'est qu'elle te prévient quand il est temps de changer le filtre ... et quand elle te le dit : fais le !! N'attend surtout pas ! Car lorsque la cartouche est saturée (et donc bonne à changer) elle va relarguer tout ce qu'elle a emmagasiné !

Idem, lors du changement de filtre, fais bien attention d'effectuer la manœuvre dans des conditions d'hygiène drastiques : lave toi bien les mains, ne manipule pas trop le filtre avant de le mettre en place : car l'humidité peut vite transformer ton filtre de carafe en véritable bouillon de culture, où les bactéries en tous genre se feront une joie de se développer ...

Même chose sur le filtre monté sur le robinet, mais lui ne te préviendra pas au moment d'être changé. Alors je te conseille d'écrire la date du changement dans un petit coin du filtre... Histoire de ne pas rater le coche.

- L'eau adoucie :

De nombreuses maisons sont maintenant équipées d'adoucisseurs, pour rendre l'eau de la maison moins calcaire et préserver les canalisations et les appareils électro-ménagers fonctionnant à l'eau.

Le principe de l'adoucisseur, c'est de permuter les ions calcium et magnésium de l'eau du robinet par des ions sodium. Les ions calcium et magnésium sont ceux qui créeront le tartre dans tes canalisations et tes appareils.

Les fabricants d'adoucisseurs assurent que l'eau est potable . Bien entendu qu'elle est potable !Tu ne vas pas attraper de maladie en la buvant... Quoique ?!?!?

Je t'explique : Le problème (comme à chaque fois) c'est l'impact sur le long terme.

Le sodium est un élément déjà surconsommé dans l'alimentation occidentale. Il s'agit là, ni plus ni moins, que du sel !

L'omniprésence, en excès, du sel dans l'alimentation, a de nombreuses conséquences : particulièrement pour la santé cardiovasculaire. Donc en consommant de l'eau adoucie, tu en remets une couche ! Donc un risque supplémentaire pour ta santé cardio-vasculaire ....

De plus, comme pour les filtres de la carafe : si l'entretient de l'adoucisseur n'est pas fait en temps et en heure, le risque de développement bactérien est énorme .

- L'eau osmosée :