top of page

Le rôle des organes émonctoires dans l'organisme

Dernière mise à jour : 10 févr.

Foie, peau, poumons, reins et intestins : les organes émonctoires ont un rôle essentiel à jouer pour une bonne santé : l'élimination. Trier, filtrer, éliminer les toxines, les toxiques et les déchets du corps c'est le propre d'un émonctoire, et c'est la clé de la détox.


 

émonctoire

Aujourd'hui on parle poubelle ! Pas n'importe lesquelles !

Les poubelles de ton organisme ! Et plus précisément, on va rendre hommage aux organes émonctoires, sans qui ton corps ne pourrait pas fonctionner.


Ces organes émonctoires sont :

  • Le foie

  • Les intestins

  • Les poumons

  • Les reins

  • La peau


Ton corps produit des déchets qui sont voués à l'élimination.


Mal aimés, maltraités, les organes émonctoires sont pourtant garants de la santé car ils se chargent de l'évacuation de ces déchets .

J'en veux pour preuve : les pathologies touchant un émonctoire sont bien souvent gravissimes, et mettent en danger ta survie immédiate : l'insuffisance rénale, l'insuffisance respiratoire etc...

Tes organes émonctoires travaillent dur, tous les jours, à l'élilmination les déchets de ton corps, et filtrer le sang, et parfois ils ne seraient pas contre un petit coup de pouce !


Voyons quelles fonctions un émonctoire assure et comment aider tes organes émonctoires au quotidien.


On ne parlera pas ici de cure détox à proprement parler, ou de drainage d'un émonctoire (ou de plusieurs émonctoires), mais bien du bien-être de chacun des organes émonctoires et des mesures à mettre en place chaque jour pour assurer leur bonne fonction.


Il ne s'agira pas de compléments alimentaires ou de plantes ou que sais-je, mais plutôt d'astuces et de pratiques à utiliser au quotidien.


Nous ne parlerons pas non plus des différents types de déchets (colles et cristaux) et de leurs origines : un article y sera complètement dédié.


NB : tous les conseils proposés dans cet articles auront pour but de stimuler chaque émonctoire du corps. Ils sont à mettre en oeuvre en dehors de toute maladie diagnostiquée, car stimuler un organe émonctoire défaillant pourrait avoir des conséquences graves. Si tu présentes une pathologie concernant un ou plusieurs des organes émonctoires, il sera indispensable d'être encadré par ton médecin.


Le foie : chef des organes émonctoires


Émonctoire foie

Le foie fait partie des organes émonctoires mais ça n'est pas un "éboueur" à proprement parler.

Le foie, c'est plutôt le patron de la société de traitement des déchets, si tu veux une comparaison efficace.


Pourquoi ? Parce que le foie ne peut pas évacuer lui-même les toxines hors du corps, mais par contre, il procède à un tri et à une transformation des déchets qui ne peuvent pas être évacués tels quels : les déchets liposolubles (c'est à dire ceux qui peuvent se dissoudre dans les graisses).


Le foie les transformera, grâce à 2 étapes de modification successives en déchets hydrosolubles (c'est à dire solubles dans l'eau). C'est uniquement sous cette forme que les autres organes émonctoires pourront les éliminer de l'organisme via la bile, l'urine et la sueur.


Les 2 étapes de la fonction du foie permettant de transformer toutes les toxines en déchets éliminables sont communément nommées les 2 phases de détoxication hépatique.


Elles sont le fruit d'une chaîne enzymatique dans le foie. Une enzyme est comme un ouvrier sur une usine où l'on travaille à la chaîne. Les enzymes s'affairent à la construction ou au démantèlement. Chaque enzyme du corps a une fonction précise qu'elle est la seule à pouvoir effectuer, et elle n'en effectue pas ou peu d'autres.


Émonctoire foie

Ces enzymes ont besoin d'aide dans leur tâche : des aides sans lesquelles elles ne peuvent pas accomplir cette tâche dans le corps.


La micronutrition


Ces outils sont des nutriments appelés coenzymes ou cofacteurs en fonction de leur nature.

Qui dit nutriment dit ... alimentation !

Donc c'est par l'alimentation que tu apporteras à tes petites enzymes la matière première nécessaire pour un travail efficace de ton émonctoire foie, dans sa fonction détox.


Un aspect important est à noter : entre les 2 étapes de transformation dans le foie, les déchets se transforment en une substance hautement toxique pour l'organisme. Ils pourront être neutralisés par un apport suffisant en antioxydants (les fameux !).


Au final, il faut donc impérativement que l'étape suivante de détoxication puisse être effectuée.

Autrement dit : la première étape pour aider ton foie dans son travail d'émonctoire, c'est donc de le nourrir comme il faut, et donc d'avoir une alimentation riche en vitamines, pour qu'il puisse pleinement remplir sa fonction d'organe émonctoire.


Tu peux voir sur le schéma que le foie est friand de vitamine du groupe B pour effectuer sa première étape de travail (Vitamine B2, B3, B6, B9, B12), mais également de glutathion et de flavonoïdes.


Entre les 2 étapes, l'apport d'antioxydants tels que les vitamine A E C, mais aussi le zinc, le manganèse et le sélénium entre autres permettront à ton organisme de contrôler la toxicité de ce produit intermédiaire.


Pour la deuxième étape, des acides aminés soufrés (composantes des protéines) seront nécessaires au travail émonctoire du foie, pour finaliser le traitements des déchets et les rendre hydrosolubles et éliminables par les autres organes émonctoires.


Les aliments qui stimulent ton foie :


Certains aliments stimulent le foie et lui permettront de fabriquer de la bile en bonne quantité pour éliminer les déchets hors du corps.


La bouillotte de mamie pour aider le foie :


bouillotte foie émonctoire

Une autre astuce pour aider ton foie dans sa fonction émonctoire : c'est la bouillotte.

Le soir (période de travail hépatique intense) dispose une bouillotte chaude sur ton foie (à droite prés des dernières côte) et ça lui donnera un petit coup de pouce.


Le foie travaille mieux au chaud, et clairement, ça ne coûte rien !


Un bonne nuit de sommeil :

Le foie effectue son travail toute la journée, mais la nuit lorsque tu es au repos, il va là aussi travailler d'arrache pied pour traiter les déchets !


Plus tu as un sommeil de qualité, et plus tu viens en aide à ton foie dans sa fonction émonctoire !


On l'oublie trop souvent mais le sommeil est une clé essentielle de la bonne santé. Trop de français manquent de sommeil, à cause de leur stress, ou tout souplement parce qu'ils ont une vie qui va à 100 à l'heure et qui ne leur permet pas dormir suffisamment.


Les intestins : émonctoire principal


Les intestins , organe émonctoire

Passons maintenant aux véritables évacuateurs : ceux dont la charge est d'évacuer de façon effective les déchets hors du corps.

Deuxième organe émonctoire : l'intestin.


Les intestins font partie des organes émonctoires principaux : normal vu la quantité de déchets qu'ils évacuent en formant les selles.

Le côlon (gros intestin) c'est le mal aimé ... Il pue, il fait de la crotte, il nous met parfois dans des situations embarrassantes... L'intestin n'est pas très glam quoi ...


En attendant, les gens qui cherchent à savoir comment aider leur intestin sont peu nombreux... Mais tu en fais partie !


L'idée pour aider ton côlon, c'est de lui donner ce qu'il faut pour qu'il fasse des selles bien moulées et régulières.


Lorsque ton foie fabrique la bile, c'est par ton intestin qu'elle va rejoindre l'extérieur !


Le gros intestin abrite la majeure partie du microbiote intestinal (ce qu'on appelait avant la flore intestinale). et cette flore n'est pas là pour rien !

Ces micro organismes vivent en toi , et, contre le gîte et le couvert, ils exécutent quelques tâches que tu ne pourrais pas faire sans eux.


Ainsi donc, l'équilibre fragile de cette flore intestinale est à préserver impérativement pour un bon travail émonctoire au niveau des intestins.


Les fibres :

Les fibres alimentaires sont essentielles à un transit intestinal régulier et à une digestion efficace. Elles sont surtout contenues dans de nombreux produits de l'alimentation comme les fruits et les légumes, mais aussi dans les oléagineux. Mais attention !

Nous ne sommes pas tous égaux devant la tolérance aux fibres alimentaires lors de la digestion.

De nombreuses personnes ne peuvent tolérer de trop grandes quantités de fibres dans leur alimentation, particulièrement si elles sont crues. A toi de trouver la juste mesure dans ton alimentation, qui conviendra à tes intestins, pour des selles de toute beauté, et une fonction émonctoire efficace !


L'hydratation :

Au delà de l'eau apportée par l'alimentation, l'apport quotidien en eau de boisson est indispensable à un transit régulier. Dans mon cabinet j'ai beaucoup trop de gens qui s'étonnent d'être constipés mais qui ne boivent pas.


C'est pourtant la base de la base !


Sans eau : une digestion encombrée et pas de transit efficace ! Les selles seront sèches, dures, et lentes à se déplacer dans les intestins !

Alors tu sais quoi faire ! Boire plus d'eau pour assurer un transit efficace de l'un de tes organes émonctoires principaux, le côlon.


NB: je passe mon temps à le rappeler, mais boire du café, du thé, du jus, du coca ou de l'alcool : ça n'est pas boire de l'eau . C'est l'eau H2O qui est indispensable ! Le reste c'est de l'accessoire !

Il convient de boire au minimum 1,5 litre d'eau par jour. (surtout que l'eau ne sert pas que dans le cadre des organes émonctoires, bien sûr)


Entretiens ton microbiote


Entretenir son microbiote pour soutenir l'émonctoire

Il va falloir prendre soin de ta flore intestinales si tu veux qu'elle bosse pour toi ! Sinon, ce sera la catastrophe ! Certains germes commensaux partiront, et laisseront place à des squatteurs qui n'effectueront aucune tâche , etc...


Pour entretenir cet équilibre fragile des différentes souches de micro-organismes dans ton intestin, il va falloir y mettre du tiens !


Le microbiote n'est pas identique chez tout le monde ! Il y a bien des caractéristiques communes et des grandes tendances, mais chacun possède le sien. Au même titre que nous n'avons pas tous le même corps, le même nez, les mêmes yeux ou les même empreintes digitales.


Deux choses importantes sont à retenir : il existe les probiotiques et les prébiotiques.

Les probiotiques sont eux même des micro-organismes. On en retrouve dans certains aliments. Leur présence va favoriser un bon développement de TA flore.


Les prébiotiques quant à eux, sont la nourriture de ta flore intestinale. Ils lui permettent également de bien s'entretenir mais d'une autre façon.


La "pratique":

Il y a énormément de pratiques extrêmement communes qui sont délétères pour la digestion et le fonctionnement de ton intestin.


Comme par exemple, la position que nous, les occidentaux, nous prenons pour faire notre popo.

S'assoir comme sur une chaise pour déféquer : c'est carrément anti-anatomique. Cette position "ferme" le sigmoïde et empêche les matières d'avancer par elles mêmes. Résultat : tu pousses comme un âne, ça ne vient pas, et tu te fais des hémorroïdes ... Bref, pas top ...


Position pour aller à la selle

Idéalement tes genoux devraient être repliés contre ta poitrine pour que la pratique soit efficace. Accroupi quoi ...

Je t'entends déjà : "Comment ça ? je ne vais pas mettre des WC à la turque chez moi !!!" Bah si.... Non je déconne... Haha !


Il suffit simplement de mettre un marche-pied pliable dans tes WC. Quand tu fais la grosse commission tu sors la marchette, et tes jambes seront en bien meilleure position pour un "popo perfect" !


Autre pratique hautement répandue, et complètement délétère: se retenir !! Ça c'est hyper féminin (c'est pas sexiste, c'est une constatation).... Combien de nanas se retiennent toute la journée, parce qu'elle ne veulent pas faire la grosse commission au travail, parce qu'elles veulent être tranquilles, et chez elles, sans personne qui va venir derrière, etc, etc etc...


Plus tu te retiens, plus tu vas en l'encontre de ton corps qui essaye d'évacuer les déchets !

C'est du bon sens ! Tu crée de l'embouteillage là-dedans, ça fermente, ça putréfie, donc tu ballonnes, t'as envie de péter toute la journée, étant donné que ça putréfie encore plus à rester là dedans, ça puera encore plus à la sortie, du coup t'oseras encore moins y aller quand tu n'es pas chez toi : bref c'est un cercle vicieux !


Ne va pas contre ton corps ! Aller à la selle c'est la nature et ABSOLUMENT TOUT LE MONDE Y VA ! Donc stop aux complexes avec ça. Pour garantir une fonction efficace de ton organe émonctoire principal : l'intestin, il faut l'aider un peu !


Moi j'ai mon astuce : c'est le grand verre d'eau en me levant, le petit café et la promenade du chien ... Le fait de mettre mon corps en action en allant marcher, relance mon peristaltisme et 9 fois sur 10 j'ai pu aller à la selle avant de partir au travail et du coup je suis tranquille pour la journée ( Bienvenue dans ma vie trépidante ! Hahaha! Parce que moi aussi je fais partie de ces nanas qui se sont retenues toute leur vie...)


Le rein : autre organes émonctoire principal


Les reins organe émonctoire

Ils sont 2, ils ressemblent à de gros haricots, ils fabriquent l'urine, ce sont... ce sont...ce sont....: les reins ! (Bienvenue dans question pour un naturo-champion!)


En produisant l'urine, les reins sont garant de l'élimination des déchets acides de l'organisme, ce qui fait d'eux un organe émonctoire principal au même titre que l'intestin.


Les reins rejettent les déchets transformés par le foie et rendus hydrosolubles, mais aussi les déchets qui étaient déjà hydrosolubles et qui ne nécessitaient pas de traitement par le foie.

La fonction des reins et la sphère urinaire sont hautement importantes dans l'organisme, car au delà des déchets, le reins régule également la proportion d'eau dans le corps et ainsi la pression artérielle.


L'hydratation :

Là aussi, ça va sans dire : mais boire, c'est le B-A BA si tu veux que tes reins fonctionnent correctement.


Un manque d'eau poussera le corps vers un stockage interne des déchets mais aussi vers une tendance à ce qu'il se cristallisent, formant ainsi des calculs qui peuvent se loger dans les reins, les uretères ou encore la vessie.


Je te laisse deviner la douleur quand le petit calcul cristallisé passera joyeusement dans tes voies urinaires allant du rein à la vessie (et restera coincé au milieu du chemin...)


Préserver ses reins :

Au delà de l'évacuation des déchets en eux-même, pour préserver tes reins, il est conseillé de ne pas consommer trop de sel alimentaire (le sel aura un impact sur la rétention d'eau et sur la tension artérielle), mais aussi d'éviter le tabac.


On sait tous que le tabac est un facteur de cancer pulmonaire ou ORL, on sait moins qu'il impacte également la sphère urinaire.


Le tabac est un gros facteur de risque de cancer de la vessie.


Les poumons :


Les poumons organe émonctoire

Passons maintenant aux poumons, en tant qu'organe émonctoire.


Le rôle des poumons va être d'excréter les déchets volatiles, et particulièrement le dioxyde de carbone rejeté par chaque cellule de ton corps après la fabrication d'énergie par la mitochondrie (tu peux toujours t'acheter mon cours sur la biochimie, si ça t’intéresse... pour mieux comprendre tout ça...)


Mal entretenus : les poumons s'encombrent ! Ils deviennent alors moins efficaces.

Les poumons peuvent sécréter beaucoup de mucus, ce qui peut provoquer de la toux grasse, sans pour autant être malade.


En inspirant, l'air atteint tes poumons et tu fournis à ton corps l'oxygène nécessaire à la fabrication d'énergie, en expirant tes poumons rejettent tout ce CO2 issu du fonctionnement de tes cellules.


Le grand air :

Quoi de mieux que le grand air pour entretenir tes poumons et les garder en pleine forme.


L'air des villes est pollué, celui de l'intérieur des maisons, n'est pas mieux.


Pense à aller t'oxygéner très régulièrement, en forêt, en campagne, en montagne ou prés de la mer, et respire à plein poumons pour les aider dans leur tâche émonctoire quotidienne.


La respiration quotidienne :

Nous ne réfléchissons pas suffisamment à notre respiration. en effet la plupart des gens, ont une respiration superficielle, et inefficace. Tes poumons ont un grand volume ! Alors utilise le, si tu veux que leur fonction d'organe émonctoire soit remplie.


De même en grandissant nous finissons par respirer "à l'envers". Notre ventre devrait se gonfler à chaque inspiration comme le font les bébés, et non à l'expiration comme nous le faisons. Pour maximiser le volume pulmonaire, respirer en gonflant le ventre est la meilleure des solutions.


Inspirer expirer

Les exercices de respiration :

Ils peuvent être tout à fait utiles pour reprendre des bonnes habitudes de respiration justement. Les exercices de respirations réguliers te permettront également de soulager le stress, et de ralentir les battements de ton cœur.


Il existe de nombreux exercices possibles issus de diverses pratiques comme la relaxologie ou le yoga.


La peau


La peau organe émonctoire

Voilà un organe émonctoire fort intéressant : la peau, car elle évacue les déchets de 2 manières différentes. Bien que considérée comme un organe émonctoire secondaire, le travail de la peau constitue un véritable "deux en un".


En effet la peau modérément suppléer aux organes émonctoires principaux.

Au quotidien, la peau fait son petit quota d'évacuation de toxines habituelle, mais si les organes émonctoires principaux sont engorgés, le corps choisira de la solliciter, en dérivant par elle les déchets qui ne peuvent pas être évacués hors du corps par les autres : c'est ainsi qu'apparaissent les problèmes de peau tels que l'acné, d'hypersudation etc...


La peau : c'est un petit peu l'orifice de "trop plein" sur le coté de ton évier de cuisine.... La plupart du temps on s'en sert peu, mais quand l'évier est bouché, on est bien content qu'il soit là pour ne pas que ça déborde...


La peau évacue donc de 2 manières :

  • avec les glandes sudoripares qui produisent la sueur,

  • et par les glandes sébacées qui fabriques le sébum.


Ne bouche pas les pores de ta peau :

Pour favoriser le bon fonctionnement de la peau en tant qu'organe émonctoire, évite d'utiliser des produits cosmétiques qui bouchent les pores de la peau ou empêchent la sudation comme les produits contenant des dérivés de silicones ou encore les déodorants anti transpirant à base de sels d'aluminium.


Le sauna

Le sauna est une pratique fort intéressante pour stimuler la peau dans sa fonction de sudation.

La température extrême de la cabine pousse ton organisme à transpirer et donc à évacuer ses déchets par la peau.


Les séances de sauna doivent être relativement courtes (quelques minutes) et peuvent être répétées plusieurs fois, entrecoupées de douches tièdes pour laisser la peau se reposer.


Le sauna infrarouge, lui augmente la température interne du corps sans être aussi haute en température à l'intérieur de la cabine que le sauna traditionnel : il est donc plus facile à supporter mais sera tout aussi efficace pour la peau.


Dans les 2 cas, tu stimules ta peau en tant qu'organe émonctoire.


Le hammam :

Le sauna et le hammam n'ont pas le même intérêt pour la peau.


Là où le sauna stimule les glandes sudoripares de la peau, le hammam lui, en saturant l'air ambiant d'humidité, stimule les glandes sébacées qui prennent en charge d'autres types de déchets.


Au delà du bien-être donc, ces pratiques ont un réel impact sur la peau et sur la santé globale.


L'utérus :


L'utérus organe émonctoire

Enfin voici celui qui n'est pas considéré par tous comme un organe émonctoire, mais on peut le voir comme tel malgré tout : il s'agit de l'utérus. Du coup il ne concerne que les femmes, et n'a pas d'équivalent en tant qu'émonctoire chez l'homme.


Chaque mois l'utérus évacue le sang des règles (d'ailleurs tu as du déjà constater, si tu es une fille, qu'il ne s'agit de simple sang, au vu de la couleur et de la texture), mais aussi chaque jour, des déchets sont évacués par les pertes vaginales.


Que tu le considères comme un organe émonctoire ou non, on ne peut pas nier que l'utérus évacue tout un tas de choses vers l'extérieur !


Prendre soin de son utérus

Le bien-être féminin étant directement lié à la qualité du microbiote, il conviendra là aussi de l'entretenir afin de conserver cet équilibre fragile.


En terme d'hygiène, il convient d'éviter de décaper la zone vulvaire et le vagin, sous peine de déglinguer cette flore et de voir apparaître un développement de levures (mycoses) à trop vouloir se débarrasser des bactéries...


Le vagin, ça n'est pas l'utérus. Mais toute infection vaginale (bactérienne) peut facilement remonter jusqu'à l'appareil génital haut et générer des pathologies beaucoup plus graves... J'en sais quelque chose... # pelviperitonite # salpingite # AllezPasseSurLeBillard


Prendre soin de son utérus, c'est aussi consulter régulièrement son gynécologue, pour des contrôles annuels et des frottis au moins tous les 2 ans, afin d'écarter tout risque de cancer du col.


Tu en sais maintenant un peu plus sur les organes émonctoires de ton corps ! Alors prends soin d'eux ! Pas uniquement à l'occasion de cures detox ou de cure de drainage des émonctoires ! Toute l'année !


Et pour commencer, si tu t'inquiétais de l'état de ton foie (étant donné que c'est le chef...) ?


A bientôt sur TaNaturo !


Cet article sur les organes émonctoires t'a plu ? N'hésite pas à y mettre un ♥ , à le liker et à le partager en cliquant sur les icônes des réseaux sociaux juste ci dessous


 

Je suis Manon Vitte, praticienne naturopathe certifiée FENA depuis 2017 et infirmière de bloc opératoire de formation initiale (en activité de 2003 à 2021). Mon cabinet se trouve à Toul en Meurthe et Moselle.


Depuis 2017 j'anime avec joie et sans complexe ni tabou, le blog TaNaturo, la naturopathie dépoussièrée et Rock'N'Roll, pour partager mes connaissances et ma vision de la naturopathie avec décontraction !


Je consulte en visio-conférence pour optimiser ton bien être.








4 192 vues

Posts similaires

Voir tout

1 Comment


sophie.subit
sophie.subit
May 21, 2021

Bonjour

Merci pour tous vos articles J'Adore votre façon d'écrire..... Si je peux me permettre il n'y a pas une erreur de frappe "sujet la micronutrition " phrase (donc c'est par et non pas PAS) ?

Bonne journée😊

Like
bottom of page