Commencer une alimentation alcaline équilibrée

L'équilibre acido-basique est l'un des piliers de notre santé. L'acidité tissulaire fait le lit des pathologies inflammatoires et des troubles liés à la déminéralisation. Le maintien de cet équilibre avec l'alimentation alcaline, c'est possible et c'est même le meilleur moyen ! Voyons comment.


alimentation alcaline

 

L'équilibre acide base : de quoi s'agit-il ?

L'équilibre de la balance acido-basique est un cheval de bataille en naturopathie.


En effet, au même titre que la gestion du stress ou que la qualité de la digestion et du microbiote, nous considérons qu'un désordre acide-base pousse l'organisme, lentement mais sûrement, vers la maladie.


Un paramètre est à bien comprendre : je n'évoque pas ici l'acidose sanguine (qui constitue en soi une urgence vitale) mais l'acidification lente des tissus.


De par son métabolisme, le corps humain à tendance à aller vers l'acidité.

En effet, la production d'énergie permanente et la gestion des déchets crée de nombreux acides qui nécessitent d'être évacués.


L'environnement est également pourvoyeur d'acides : stress, alimentation, déséquilibre du microbiote poussent aussi l'organisme sur cette voie.


Le pH (potentiel hydrogène) du sang est constamment maintenu dans une fourchette mince et idéale (7,35-7,45) car c'est un paramètre vital.

Les systèmes tampon du corps permettent le maintien de cette fonction.


Cependant, si le pH sanguin est toujours maintenu, car c'est une priorité, c'est au détriment du reste des tissus, car leur acidification ne met pas en jeu le pronostic vital à court terme.

C'est sur le long terme que cette acidité a des conséquences, car elle crée un terrain favorable au développement des maladies.


Par le fait, le corps puise tout simplement dans les tissus les minéraux alcalins nécessaires au maintien du pH du sang, pour neutraliser les acides. Ce sont donc les tissus qui s'appauvrissent, si l'on n'y prend pas garde.


Oui, oui, ton corps déshabille Pierre pour habiller Paul, mais il fait ce qu'il peut, et il pourrait en être autrement, si tu lui donnais ce dont il a besoin.


La mesure du pH urinaire avec des bandelettes peut être un indicateur de tendance à l'acidification tissulaire, mais le taux d'acidité des urines à prendre avec des pincettes...


Moi je préfère observer l'apparition de signes qui montrent qu'il y a un problème de ce côté là : problèmes bucco-dentaires, problèmes de phanères (peaux cheveux, ongles), frilosité, ostéoporose, pathologies inflammatoires récurrentes...

Si tu souhaites savoir où tu en es dans cet équilibre de l'organisme, prends rendez-vous avec moi pour une consultation ! Je consulte également en visio !

alimentation alcaline

Alors comment faire pour désacidifier les tissus ? Tout simplement en favorisant l'excrétion des acides (par la stimulation efficace des organes émonctoires : reins, peau, poumons, intestins, foie) mais aussi en apportant au corps une alimentation la moins acidifiante possible. Elle va rétablir l'équilibre, redonner au corps les minéraux basiques nécessaires au maintien du pH sanguin et ainsi éviter que celui-ci ne puise constamment dans les tissus.


Cette alimentation dite alcaline, en quoi consiste t-elle ?


L'alimentation alcaline : principes de base

Ce type de nourriture fonctionne comme suit : on part du principe que chaque aliment ingéré à un effet acidifiant ou alcalinisant pour l'organisme. Ce paramètre est mesuré et

les données sont collectées dans un tableau constituant une liste des aliments : le tableau des indices PRAL


L'idée est donc de consommer de façon raisonnée et équilibrée des aliments alcalins et des aliments acidifiants, en favorisant les premiers.


Aliments acides, aliments acidifiants, est-ce la même chose ?

Non ça n'est pas la même chose.

Un aliment peut être acide en soi, mais constituer un élément alcalinisant pour l'organisme.

De la même façon, un aliment peut être neutre ou légèrement alcalin et pousser l'organisme au déséquilibre s'il est consommé à l'excès; Tout est une question de mesure.


Quels sont les aliments acidifiants ?

J'entends bien que tu ne va pas chercher dans ton tableau à chaque aliment ingéré ! Celui-ci ne sera là qu'en cas de doutes.

Mais le distinguo entre les éléments acidifiants et les éléments basifiants est assez simple.


Les aliments acidifiants sont tout simplement (à quelques exceptions près) tous les sucres simples (bonbons, biscuits, sucreries, sodas, produits à base de farine blanche), les viandes, les poissons, les œufs, les oléagineux, les céréales à gluten, l'alcool, les produits laitiers, les produits raffinés et industriels.


Quels sont les aliments alcalinisants ?

De la même façon, à quelques exceptions près, ce sont plutôt les fruits et les légumes qui auront tendance à basifier le corps.

Les agrumes, les tomates cuites font partie des exceptions.


Cas particulier le citron : il fait écrire beaucoup d'encre. Pour certains, il est alcalinisant, pour d'autres, il est acidifiant.

D'autres encore pense que ça dépend du tempérament et qu'il n'aura pas le même effet en fonction de la personne.

J'aurai tendance à penser que ça dépend des gens et qu'il va acidifier les personnes au tempérament nerveux.

Dans le doute mieux vaut ne le consommer qu'occasionnellement.


Comment faire une bonne balance ?

Tu vas me dire : oui mais je ne comprends plus rien, parce qu'on nous dit que les oléagineux c'est bon pour la santé, mais en fait c'est acidifiant etc...

Certes...

Mais l'idée, c'est d'être modéré en toute chose.

Bien entendu, rétablir cet équilibre acido-basique fait partie des nombreuses raisons pour lesquelles on conseille de manger beaucoup de fruits et légumes.


Mais c'est bien d'une balance dont il s'agit. Ainsi donc, quitte à manger des aliments acidifiants, autant compter sur ceux qui t'apporteront des bonnes choses quand même : une bonne viande, un bon poisson, des céréales complètes, des noix etc... Pas du Mac Do ou des bonbons !


Extrémisme ?

Pour être cohérent, l'idée est de suivre au mieux ces principes alimentaires en conscience, pas d'être parfait !

Bien sûr que tu peux faire des entorses à la règle, sinon la vie manquerait de piquant et tu irais droit vers une frustration permanente qui augmenterait ton stress et donc ton acidité tissulaire ! (c'est bien la peine !!!)


Trouve le bon équilibre pour toi, entre contrainte alimentaire, vie quotidienne et plaisir, qui ne sera peut-être pas exactement le même que celui du voisin...


De nombreux sites proposent des recettes alcalines savoureuses, inspire-toi !


A toi de composer ton alimentation individualisée à tendance alcaline !


A bientôt sur TaNaturo !


Cet article t'a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?










496 vues0 commentaire