Stress : les meilleures huiles essentielles pour le soulager

Dernière mise à jour : 24 oct. 2021

Découvre les meilleures plantes qui peuvent t'accompagner dans ta lutte contre le stress


 

stress

Le stress est le mal du siècle. Je le vois chaque jour en consultation, très peu de personnes ne se sentent pas stressées.

Les motifs d'un stress chronique sont divers : le travail, les enfants, le mari qui te soûle, la voisine qui t'épie tout le temps, les problèmes d'argent ...


Les méthodes de gestion du stress sont nombreuses. Il faut choisir celle dont tu as besoin. Si tu n'es pas très "YOGA-MÉDITATION", ça n'est pas grave ! Peut-être que le sport te fera du bien ! Ou le dessin ou la musique, ou la sylvothérapie , pourquoi pas ?


Sache qu'au-delà de la simple gestion du stress, parfois c'est au niveau du développement personnel qu'il faut agir, c'est-à-dire prendre des décisions et opérer des changements nécessaires dans ta vie, si tu te trouves dans une impasse que la gestion du stress ne suffira pas à améliorer.


Mais aujourd'hui, c'est bien des huiles essentielles dont je vais te parler. Elles peuvent efficacement soulager le stress, le trac, les angoisses, et même la dépression.


Cette liste n'est pas exhaustive bien sûr, mais elle te donne déjà un beau panel !


huiles essentielles contre le stress

L'huile essentielle d'orange douce (Citrus sinensis)

L'huile essentielle d'orange douce est l'une des moins chère et des plus appréciées. En effet son odeur gourmande plait au plus grand nombre.

Elle est :

  • calmante,

  • relaxante,

  • apaisante

  • Elle permet de créer un climat propice au sommeil pour les personnes sujettes aux difficultés d'endormissement.


Attention : cette huile essentielle est dermocaustique, donc elle peut brûler en cas de contact pur avec la peau. Il est conseillé de la diluer à 20 % dans de l'huile végétale.

Elle est également pĥotosensibilisante : attention au soleil !


L'huile essentielle d'Orange douce est utilisable à partir de 6 ans et est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes. Elle est contre indiqué par voie orale pour les personnes présentant des calculs biliaires, et est déconseillée en utilisation sur du long terme aux personnes souffrant d'insuffisance rénale.


Utilisation : l'idéal est en diffusion, grâce à une diffuseur d'huiles essentielles (30 minutes max), ou en olfaction sur un mouchoir en papier par exemple : 15 minutes.


L'huile essentielle de mandarine rouge (Citrus reticulata)

Autre huile essentielle de la famille de agrumes, l'huile essentielle de mandarine rouge possède également des propriétés calmantes et sédatives. Elle fera son petit effet en cas d'angoisses et d'insomnies.

Le dosage de dilution est important avec l'huile essentielle de mandarine rouge. En effet au delà de 20 gouttes par 100 ml, l'effet sera stimulant et non calmant.

Il convient donc de doser judicieusement pour un effet optimal.


Cette huile essentielle présente également un risque de photosensibilisation et de dermo-causticité.

Elle est utilisable à partir de 3 ans et est déconseillée aux femmes enceintes dans le premier trimestre de grossesse..

L'huile essentielle de mandarine rouge est déconseillée sur le long terme et en cas de calculs biliaires.

L'huile essentielle de mandarine rouge s'utilise de la même façon que l'huile essentielle d'Orange douce.


L'huile essentielle de camomille romaine (Chamaemelum nobile)

L'huile essentielle de camomille romaine agit quant à elle sur les angoisses, bien que son champs d'action s'étende jusqu'au stress et à l'aide à l'endormissement.

Elle est idéale donc pour les personnes sujettes à l'anxiété.


L'huile essentielle de camomille romaine peut être utilisé même chez le bébé (aprés 3 mois), par contre elle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes et aux épileptiques.


Toutes les voies d'utilisation sont toutes possibles (cutanée, diffusion, orale, olfaction) et c'est une huile très sécure. Pour une voie cutanée sa dilution devra se faire à 10% dans une huile végétale.


L'huile essentielle de lavande officinale (Lavandula angustifolia)

L'huile essentielle de lavande fine est l'une des plus intéressante en aromathérapie. Son panel d'action est très large, elle est sécure et bon marché : un outil à posséder impérativement à la maison donc.


Elle calme la nervosité et les angoisse, et favorise un climat propice à l'endormissement.


L'huile essentielle de lavande officinale peut s'utiliser pure ou diluée à 20% pour une application cutanée, en olfaction ou en diffusion.


Elle est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu'au bébé de moins de 3 mois.


Attention de ne pas confondre l'huile essentielle de lavande officinale (ou vraie, ou fine) avec l'huile essentielle de lavande aspic. Même si leurs odeurs sont proches, la lavande aspic présente beaucoup plus de contre indications et de précautions d'emploi.


L'huile essentielle de petit grain bigaradier (Citrus x aurantium)

L'huile essentielle de petit grain bigaradier vient elle aussi de l'oranger. L'oranger : l'arbre des huiles essentielles anti-stress par excellence !

Pour le petit grain bigaradier, ce sont les feuilles et les petits rameaux qui sont utilisés.

Elle est relaxante et calmante.


Cette huile essentielle est déconseillée aux femmes enceintes dans leur premier trimestre ainsi qu'au nourrissons de moins de 3 mois.

La prudence est de mise avec l'huile essentielle de petit grain bigarade pour les personnes asthmatiques.


Cette huile essentielle peut aussi être utiliser par toutes les voies d'utilisation (orale, olfaction, diffusion, cutanée).


Dans le cadre du stress ou de l'angoisse, la diffusion, l'olfaction ou la voie cutanée ( masage du plexus solaire) avec une dilution à 20 % seront les plus intéressantes


L'huile essentielle de néroli (Citrus × aurantium ssp. amara)

Là aussi le bigaradier fournie une autre huile essentielle à partir de ses fleurs.

C'est un bon soutien dans le cadre de la dépression et de la crise de nerf : elle est très efficace. Par contre elle est aussi très chère.


Cette huile essentielle est utilisable à partir de 6 ans et est déconseillée aux femmes enceintes dans leur premier trimestre. Les personnes asthmatiques devront être prudente et demander l'avis de leur médecin.

Elle doit être diluée à 10 % maximum dans une huile végétale pour une application cutanée.


L'olfaction et l'application cutanée en massage sur le plexus solaire sont idéales dnas le cadre qui nous intéresse.


L'huile essentielle de marjolaine à coquille (Origanum majorana L.)

Enfin l'huile essentielle de marjolaine à coquille est également intéressante en cas de de stress, d'angoisse mais aussi de dépression.


Elle est déconseillée aux femmes enceintes dans leur premier trimestre ainsi qu'aux bébé de moins de 3 ans. Cette huile essentielle nécessite de la prudence car utilisée sur du long terme elle pourrait provoquer une accoutumance.

En cas de surdosage elle provoque des somnolences et vertiges.


Utilisation : Idéalement en olfaction ou par voie cutanée avec une dilution à 20% dans une huile végétale.


L'huile essentielle d'encens oliban (Boswellia carterii)

L'huile essentielle d'encens oliban est un outil de choix dans l'accompagnement de la dépression. Elle est également utile pour accompagner les séances de méditation.


Elle est réservée aux adultes et adolescents et est contre indiquée aux femmes enceintes.

Elle peut être dermo-caustique. La prudence sera de mise pour les asthmatiques.

Pour une application cutanée elle devra être diluée à 20% dans une huile végétale.

Elle peut être utiliser également en diffusion ou en olfaction.


La liste n'est pas exhaustive et de nombreuses plantes peuvent efficacement soulager le stress sous leur forme d'huile essentielle.


Pour être accompagné de façon individuelle en cas de stress chronique, prends rendez-vous pour un bilan de vitalité
Prendre rendez-vous avec Manon Vitte

A bientôt sur TaNaturo !


Cet article t'a plu ? Partage le !

#aromatherapie #huilesessentielles #stress


458 vues0 commentaire